Clinical Trials

Clinical Trials

Gynaecological cancers

L’immunothérapie associée à l'achimiotherapie pour les patientes opérées d’un cancer de l’endomètre

Titre de l'étude: 
MK3475-B21 Étude de phase III randomisée en double aveugle, visant à évaluer le pembrolizumab versus placebo en association avec une chimiothérapie adjuvante avec ou sans radiothérapie pour le traitement du cancer de l'endomètre à haut risque nouvellement diagnostiqué après intervention chirurgicale à visée curative
Numéro de l'étude: 
CSET 3275
Médecin investigateur: 
Dr Alexandra LEARY
Indication: 
Cancer de l’endomètre
Description: 

Le standard pour les patientes opérées d’un cancer de l’endomètre avancé est une chimiothérapie par carboplatine et paclitaxel (4 à 6 cycles toutes les 3 semaines).  Dans certains cas il est également proposé une radiotherapie.  L’objet de l’essai KEYNOTEB21 est de déterminer si l’ajout d’une immunotherapie (le pembrolizumab) pendant la chimiothérapie puis l’immunothérapie seule en entretien pendant 9 mois améliore l’efficacité.

L’étude est randomisée, c’est-à-dire qu’un tirage au sort déterminera dans quel bras de traitement est alloué la patiente :

Bras A : carboplatine et paclitaxel + pembrolizumab par voie intraveineuse toutes les 3 semaines pendant 4 à 6 cures suivi de pembrolizumab seul toutes les 6 semaines pendant 9 mois ,
Ou
Bras B : carboplatine et paclitaxel + placebo par voie intraveineuse toutes les 3 semaines pendant 4 à 6 cures suivi de placebo seul toutes les 6 semaines pendant 9 mois.

Les patientes seront vues toutes les 3 semaines pendant les 4 à 6 premiers cycles puis toutes les 6 semaines.  Une surveillance par scanner sera proposée tous les 6 mois.