Clinical Trials

Clinical Trials

Urological cancers

Étude clinique randomisée de phase 2 évaluant l'erdafitinib par rapport à une chimiothérapie intravésicale choisie par l'investigateur chez des patients atteints d'un cancer de la vessie

Titre de l'étude: 
THOR-2 : Étude clinique randomisée de phase 2 évaluant l'erdafitinib par rapport à une chimiothérapie intravésicale choisie par l'investigateur chez des patients atteints d'un cancer de la vessie à haut risque sans envahissement musculaire (HR-NMIBC) avec mutations ou fusions du gène FGFR et ayant progressé ou en récurrence après un traitement par BCG (bacille Calmette-Guérin)
Numéro de l'étude: 
CSET 3218
Médecin investigateur: 
Dr Yohann LORIOT
Indication: 
Cancer de la vessie
Description: 

Les cancers des voies urinaires (cancer de la vessie) qui n’infiltrant pas le muscle vésical se traitent principalement avec du BCG instillé dans la cavité vésicale après la résection de la tumeur.  Si le BCG  n’est pas suffisamment efficace, le retrait complet de la vessie est habituellement nécessaire. Dans cette situation, les solutions manquent parfois pour éviter cette intervention.

Une possibilité est d’être traité par un thérapie ciblant une anomalie génétique souvent retrouvée au sein de la tumeur (mutation du gène FGFR3) par erdafitinib. Si la présence de cette mutation est retrouvée, le patient est alors traité quotidiennement par des comprimés. Des visites médicales sont nécessaires tous les mois et des contrôles endoscopiques sont prévus trimestriellement.

Pour certains patients, un tirage au sort attribuera le traitement à l’étude (erdafitinib) ou un traitement  (chimiothérapie) directement injectée dans la cavité vésicale.

Pour être inclus il faut avoir reçu du BCG  et un examen qui montre que la tumeur persiste ou récidive.