Clinical Trials

Clinical Trials

Urological cancers

Essai clinique comparant l’utilisation du Nivolumab par injections intraveineuses ou par injections sous-cutanées

Titre de l'étude: 
CA209-67T : Essai de phase 3 de non-infériorité, en ouvert, randomisé, portant sur l'administration d'une formulation sous-cutanée du nivolumab, par rapport à une administration intraveineuse, mené auprès de patients atteints d'un carcinome rénal à cellules claires avancé ou métastatique ayant reçu un traitement systémique antérieur.
Numéro de l'étude: 
CSET 3314
Médecin investigateur: 
Dr Laurence ALBIGES
Indication: 
Cancer du rein
Description: 

Le Nivolumab est une immunothérapie utilisée dans le cancer du rein métastatique, c’est-à-dire lorsqu’il s’est propagé à d’autres organes.
Ce médicament est utilisé en traitement standard et administré par voie intraveineuse soit tous les 14 jours soit tous les 28 jours.

Le principe du protocole CheckMate 67 T est de comparer l’administration du Nivolumab soit en injection intraveineuse  (c’est-à-dire à travers une veine du bras ou un dispositif implantable) soit en injection par voie sous-cutanée  (c’est-à-dire une piqûre au niveau de la graisse sous-cutanée abdominale ou par exemple au niveau de la graisse sous-cutanée des membres).
Le protocole est un essai randomisé c’est-à-dire qu’il y a un tirage au sort entre l’utilisation du Nivolumab par voie intraveineuse ou par voie sous-cutanée.

L’objectif de la recherche clinique du protocole CheckMate 67 T est  d’analyser la pharmaco –cinétique du nivolumab selon les modalités d’administration, c’est-à-dire la façon dont l’organisme assimile le médicament.

Le traitement par Nivolumab est poursuivi temps qu’il est  Efficace pour contrôler la maladie et qui ne présente pas d’effet secondaire limitant son utilisation.