Clinical Trials

Clinical Trials

Urological cancers

Etude évaluant un médicament ciblé, le talazoparib, chez des patients atteints de cancer de la prostate métastatique et porteurs dans leurs cellules cancéreuses d’anomalies des gènes BRCA 1-2

Titre de l'étude: 
TALAPRO-3/C3441052 : ÉTUDE DE PHASE 3, RANDOMISÉE, EN DOUBLE AVEUGLE, PORTANT SUR LE TALAZOPARIB EN ASSOCIATION AVEC L'ENZALUTAMIDE PAR RAPPORT À UN PLACEBO EN ASSOCIATION AVEC L'ENZALUTAMIDE CHEZ DES HOMMES ATTEINTS D'UN CANCER DE LA PROSTATE MÉTASTATIQUE SENSIBLE À LA CASTRATION AVEC MUTATION DU GÈNE DDR
Numéro de l'étude: 
CSET 3350
Médecin investigateur: 
Pr Karim FIZAZI
Indication: 
Cancer de la prostate
Description: 

Environ 10% des patients atteints de cancer de la prostate en France sont atteints de métastases dès le diagnostic. Le traitement de ces patients a évolué au cours des 10 dernières années, grâce aux essais thérapeutiques réalisés. Environ 10% de ces patients présentent une altération moléculaire dans leurs cellules cancéreuses susceptible de rendre ces cancers plus sensibles aux médicaments de la famille des « inhibiteurs de PARP » sous forme de comprimés. Ces médicaments ont déjà fait la preuve de leur efficacité chez des patients en rechute et sont désormais utilisés dans cette situation. L’étude TALAPRO-3 cherchera à répondre à la question de savoir si ces médicaments doivent être utilisés dès le début de la prise en charge chez ces hommes. Pour cela, une analyse moléculaire du cancer sera effectuée avec l’accord du patient: en cas d’anomalie retrouvée, le patient recevra soit le traitement standard habituellement utilisé chez les hommes atteints de métastases, soit ce même traitement standard plus des comprimés d’un inhibiteur de PARP (le talazoparib). Ce médicament peut parfois entrainer une baisse des globules sanguins ou des plaquettes ainsi que des troubles digestifs.