Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers hématologiques

Lymphome du manteau

Titre de l'étude: 
MCL R2 Elderly Efficacité et tolérance d'un traitement d'immunochimiothérapie d'induction de type R-CHOP + R-HAD versus R-CHOP seul, suivi d'un traitement de maintenance par lenalidomide + rituximab versus rituximab seul chez des patients âgés atteints d'un lymphome du manteau.
Numéro de l'étude: 
CSET 2032
Médecin investigateur: 
Dr Vincent RIBRAG
Indication: 

Lymphome du manteau ne pouvant bénéficier d’une autogreffe en première ligne

Description: 

Il s’agit d’une étude initiée par le groupe Européen des lymphomes du manteau dont l’objectif est de définir la meilleure association de chimiothérapie lors du diagnostic. Cette étude évalue comparativement deux types d’associations chimiothérapiques associées à une immunothérapie (par rituximab), suivi chez les patients ayant obtenue un régression suffisante du lymphome, d’une comparaison de deux traitements de maintenance (soit par rituximab seul, soit de l’association du lenalidomide au rituximab). Ce groupe coopérateur Européen a déjà montré le bénéfice de cette stratégie de traitement (induction par immunothérapie suivie d’un traitement par rituximab) chez ces patients et ce qui concerne la survie sans maladie. Ce protocole a pour objectif de comparer 2 types de chimiothérapie (la meilleure du protocole précédent au traitement le meilleur utilisé chez des patients plus jeunes mais à dose adapté). Après ce traitement sera aussi comparé un traitement de maintenance (une injection tous les 2 mois d’un anticorps ciblant les cellules lymphomateuse) classique à l’association de ce traitement plus un médicament oral, le lénalidomide, pour une période de 2 ans. Le lénalidomide vient d’obtenir son AMM aux USA dans ce type de lymphome et a déjà été utilisé en combinaison avec cet anticorps.