Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers de l'enfant et de l'adolescent

Tumeurs germinales malignes cérébrales

Titre de l'étude: 
SIOP-CNS GCT II Essai prospectif pour le diagnostic et le traitement des enfants, adolescents et jeunes adultes porteurs d'une tumeur germinale intracrânienne.
Numéro de l'étude: 
CSET 2058
Médecin investigateur: 
Dr Christelle DUFOUR
Indication: 
Tumeurs germinales malignes cérébrales
Description: 

Les tumeurs germinales (TGM) sont des pathologies orphelines puisqu’elles représentent 3% des tumeurs malignes de l’enfant. Dans 20% des cas, elles sont situées au niveau cérébral. Ces tumeurs surviennent le plus souvent pendant l’adolescence et au cours de la 2° et 3° décade. On distingue 3 types de TGM : les germinomes (G), les TGM dites sécrétantes et les tératomes.  Dans cette pathologie, le taux de survie sans récidive est élevé.

Dans l’essai thérapeutique européen précédent (SIOP CNS 96), il a été démontré que les patients ayant un germinome localisé ou bifocal pouvaient être traités avec succès par une chimiothérapie suivie d’une irradiation focale et ventriculaire. Dans cette même étude coopérative, il a été montré que pour les patients traités pour une TGM sécrétantes, le taux de marqueurs tumoraux (AFP, HCG), l’âge au diagnostic et la présence d’un résidu tumoral avant la radiothérapie étaient un facteur pronostic.

L’objectif principal de la présente étude SIOP CNS GCT II pour les patients avec un germinome est de maintenir un taux élevé de survie sans récidive en utilisant une approche thérapeutique adaptée au risque. Les patients ayant un germinome localisé seront traités avec deux cycles de chimiothérapie associant Carboplatine-Etoposide et Carboplatine-Ifosfamide suivis d’une irradiation dont l’étendue sera en fonction de la réponse à la chimiothérapie (24 Gy en irradiation ventriculaire seule chez les patients en rémission complète). Les patients suivis pour un germinome métastatique seront traités par une irradiation de l’ensemble du système nerveux central (craniospinal) sans chimiothérapie.  

Pour les patients suivis pour une TGM sécrétantes, l’objectif de cette étude européenne est d’améliorer la survie des patients considérés comme à haut risque au diagnostic en intensifiant la chimiothérapie et en standardisant l’approche chirurgicale pour les patients porteurs d’un résidu tumoral au terme de la chimiothérapie. Les patients sans facteur de risque au diagnostic (âge > 6 ans et/ou AFP > 1000) recevront 2 cures de chimiothérapie associant Cisplatine, Etoposide et Ifosfamide (PEI) suivies d’une irradiation focale. Pour les patients ayant un facteur de risque initial, le traitement consistera à 2 cures de chimiothérapie de type PEI, suivies de 2 cures de chimiothérapie de type PEI à haute-dose, d’une chirurgie du résidu tumoral et d’une irradiation.

Pour les tératomes, cette pathologie est mal connue. L’objectif de cette étude est de simplement enregistrer les patients afin de déterminer ultérieurement les procédures standard de diagnostic.