Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers digestifs

Tumeurs neuroendocrines duodéno-pancréatiques non résécables

Titre de l'étude: 
REMINET PRODIGE 31 - FFCD 1301 - REMINET Étude européenne multicentrique de phase II/III, randomisée, en double aveugle, contrôlée contre placebo, évaluant le lanréotide en traitement d'entretien chez des patients avec tumeurs neuroendocrines duodéno-pancréatiques non résécables, après un traitement de première ligne.
Numéro de l'étude: 
CSET 2162
Médecin investigateur: 
Dr Michel DUCREUX
Indication: 
Tumeurs neuroendocrines duodéno-pancréatiques non résécables
Description: 

Essai REMINET

L’objectif de cet essai est de déterminer si l’administration du Lanréotide peut maintenir la réponse objective ou stabilisation induite par un traitement de 1ère ligne (par chimiothérapie ou biothérapie) chez les patients atteints de Tumeurs NeuroEndocrines (TNE) duodéno-pancréatiques non résécables, localement avancées ou métastatiques.
Le Lanréotide, qui présente un bon profil de tolérance, est un analogue de la somatostatine et actuellement utilisé pour contrôler les syndromes sécrétoires des TNE fonctionnelles en inhibant la transmission des signaux médiés par les récepteurs à la somatostatine. Il induit alors une réduction de la sécrétion d’hormones et d’amines, ce qui pourrait améliorer les symptômes associés à la tumeur et stabiliser la croissance tumorale.

Cet essai recherchera dans un premier temps le taux de patients sans progression à 6 mois, puis si ce taux est acceptable, évaluera et comparera la survie sans progression. L’étude est proposée avec un schéma en double aveugle, contrôlé contre placébo pour les phases II et III.