Informations pratiques

Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

> Patients Internationaux

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers du sein

Cancer du sein hormonosensible (RH+) localement avancé ou métastatique

Titre de l'étude: 
POSEIDON Essai de phase I / II évaluant la tolérance et l'efficacité du tamoxifene en combinaison avec l'inhibiteur selectif de l'isoforme PI3K GDC-0032 comparé au tamoxifene seule chez des patientes avec cancer du sein métastatique avec récepteurs hormonaux positifs, HER2 négatif et précédemment à un traitement endocrinien.
Numéro de l'étude: 
CSET 2468
Médecin investigateur: 
Dr Mahasti SAGHATCHIAN
Indication: 
Cancer du sein hormonosensible (RH+) localement avancé ou métastatique
Description: 

Etude  POSEIDON

L’essai POSEIDON s’adresse aux patientes présentant un cancer du sein de stade localement avancé ou métastatique précédemment traitées par hormonothérapie.
Il teste l’intérêt de  l’association d’un médicament appelé GDC-0032 ou Taselisib avec une hormonothérapie habituellement utilisée dans cette situation, le tamoxifène.

Le Taselisib est un nouveau médicament en cours de développement  pour le traitement des cancers. Il inhibe une protéine appelée PI3K (phosphoinositide 3-kinase) qui aide les cellules cancéreuses à se développer.
Le  Taselisib est capable d’empêcher ou de ralentir la croissance de différents types de cellules cancéreuses humaines cultivées en laboratoire.
Cette molécule a déjà été testée chez plus de 250 patients le cadre d’essais cliniques. Les premiers résultats de ces essais sont encourageants, montrant une efficacité  antitumorale potentielle.
Les données de ces études suggèrent un l’intérêt de combiner le Taselisib à l’hormonothérapie standard, le tamoxifène, pour une meilleure efficacité du traitement.

L’étude de phase II POSEIDON vise à tester l’efficacité du Taselisib associé au tamoxifène et de la comparer cela à l’efficacité d’un placebo (une tablette sans l’ingrédient actif) en combinaison avec le tamoxifène.
Il s’agit d’une étude européenne réalisée en collaboration avec des centres de cancérologie aux Pay-Bas, en Espagne et au Royaume-Uni.