Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers digestifs

Cancer du rectum – optimisation du traitement pour préservation du rectum

Titre de l'étude: 
GRECCAR 12 GRECCAR 12 / CHUBX 2014/33 Optimisation de la réponse pour la préservation d'organe dans le cancer du rectum : chimiothérapie néoadjuvante et radio-chimiothérapie versus radio-chimiothérapie.
Numéro de l'étude: 
CSET 2629
Médecin investigateur: 
Dr LEONOR BENHAIM
Indication: 
Rectum
Description: 

Le traitement de référence du cancer du rectum est la radiochimiothérapie suivie de chirurgie pour ablation du rectum. De récentes études suggèrent pourtant qu’il est possible de conserver le rectum en cas de bonne réponse après radiochimiothérapie. En effet, 40% des petites tumeurs ne sont plus visibles après radiochimiothérapie, on parle dans ce cas de « réponse complète ». Sous certaines conditions, on peut dans ce cas maintenir une surveillance et préserver le rectum.

L’objectif de ce nouvel essai est d’augmenter la proportion de patients traités avec préservation du rectum en optimisant l’efficacité du traitement. Il s’agit donc de comparer le taux de préservation du rectum à 1 an entre la radiochimiothérapie (traitement de référence) et un traitement intensifié qui comprend une chimiothérapie plus une radiochimiothérapie. La réponse au traitement est évaluée à la fin du traitement par IRM.

Nous supposons que la nouvelle stratégie de chimiothérapie plus radiochimiothérapie permette d’augmenter le nombre de patients bons répondeurs et donc de préservation rectale. La durée de participation pour chaque patient est de 3 ans, avec un suivi régulier par IRM.