Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers du poumon - cancers thoraciques

Cancer bronchique métastatique ayant des D-dimères élevés

Titre de l'étude: 
PROVE Prévention au long-cours de la maladie veineuse thromboembolique avec une héparine de bas poids moléculaire chez les patients atteints de cancer bronchique métastatique ayant des D-dimères élevés.
Numéro de l'étude: 
CSET 2650
Médecin investigateur: 
Dr Benjamin BESSE
Indication: 
Cancer bronchique NPC
Description: 

Parmi les complications du cancer, les événements dits thromboemboliques (comme les phlébites ou les embolies pulmonaires) sont fréquents et parfois dangereux.

C’est particulièrement le cas pour le cancer bronchique non à petites cellules métastatique où, à 6 mois du diagnostic, près de 10% des patients peuvent présenter un tel évènement.

L’étude PROVE évalue l’impact d’un traitement préventif, la tinzaparine, sur l’incidence de ces évènements.

L’étude PROVE s’adresse donc aux patients atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules métastatique. Si les patients accepte d’y participer, un tirage au sort sera réalisé et les patients recevront ou non la tinzaparine. Il n’y a pas de placebo. La tinzaparine d’administre par voie sous cutanée, tous les jours pendant 6 mois.

L’étude n’aura aucun impact sur les traitements du cancer (chimiothérapie, radiothérapie, immunothérapie…) qui seront poursuivis en parallèle.