Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers du poumon - cancers thoraciques

Cancer du poumon localement avancé ou métastatique ayant une mutation par insertion au niveau de l’exon 20 de l’EGFR ou de l’HER2

Titre de l'étude: 
POZITIVE20-1 ZENITH POZITIVE20-1 Étude de phase II sur le poziotinib chez des patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules, localement avancé ou métastatique, ayant une mutation par insertion au niveau de l'exon 20 de l'EGFR ou de l'HER2.
Numéro de l'étude: 
CSET 2785
Médecin investigateur: 
Dr Benjamin BESSE
Indication: 
Cancers du poumon – cancers Thoraciques
Description: 

EGFR est un gène qui est muté dans 10% des cancers bronchiques non à petites cellules (surtout les adénocarcinomes) en France. Mais il y a plusieurs types de mutation de ce gène. Les mutations de l’exon 20 (souvent appelées ‘insertions de l’exon 20’) ne sont pas ou peu sensibles aux inhibiteurs d’EGFR qui sont aujourd’hui prescrits en routine. Le poziotinib a été démontré efficace dans cette situation.

HER2 est un gène qui est muté dans 1 à 2% des cancers bronchiques non à petites cellules (surtout les adénocarcinomes) en France. Là encore, il s’agit le plus souvent de mutations de l’exon 20. Peu de traitements sont efficaces dans cette situation et le poziotinib a une action inhibitrice intéressante.

Le poziotinib est un traitement par voie orale qui sera proposé dans cette étude uniquement aux patients dont il a été prouvé que la tumeur est porte une des mutations décrites ci-dessus.

Déroulement
Le poziotinib sera administré par voie orale, en continu. Un traitement anti-diarrhéique sera systématiquement pris par le patient, compte tenu du risque lié au poziotinib. Le traitement sera poursuivi tant qu’il est bien toléré et efficace.