Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Essais précoces

Essai précoce sur l’association d’un anticorps monoclonal Anti-LAG-3 avec le Nivolumab et un inhibiteur IDO ou en association avec le Nivolumab et l’Ipilimumab chez des patients présentant une tumeur solide à un stade avancé

Titre de l'étude: 
CA224-048 Étude de phase I/II du Relatlimab (anticorps monoclonal Anti-LAG-3) en association avec le Nivolumab (anticorps monoclonal Anti-PD-1) et le BMS-986205 (inhibiteur IDO) ou en association avec le Nivolumab et l'Ipilimumab (anticorps monoclonal Anti-CTLA-4) chez des patients présentant une tumeur solide à un stade avancé
Numéro de l'étude: 
CSET 2848
Médecin investigateur: 
Dr Caroline EVEN
Indication: 

Mélanome, Cancers Orl, cancer bronchique NPC

Description: 

L’immunothérapie et notamment les inhibiteurs des points de contrôle immunitaire (immune checkpoint) ont montré leur efficacité dans de nombreux types tumoraux. Cependant leur efficacité en monothérapie ou bithérapie reste limitée et une grande proportion de patients ne va pas répondre. Nous pensons qu’une combinaison de trois immunothérapies pourrait être plus efficace et apporter un bénéfice aux patients.

L’essai CA 224-048 propose d’évaluer l’efficacité et la tolérance de 2 combinaisons de trois immunothérapies :
1/ Relatlimab (anti LAG3) +Nivolumab + BMS-986205 (IDO-1 inhibitor)
2/ Relatlimab (anti LAG3) +Nivolumab + Ipilimumab (anti CTLA4)

Cet essai pourra être propose aux patients présentant un carcinome épidermoïde ORL en rechute après une 1ère ligne par platine, un mélanome ou carcinome pulmonaire n’ayant jamais reçu un traitement par immunothérapie.

Une biopsie sera nécessaire avant de débuter le traitement.

Le relatlimab, le nivolumab et l’ipilimumab sont des traitements administrés par voie veineuse toutes les 4 à 8 semaines, le BMS 986205 est administré par voie orale tous les jours.

Votre médecin vous verra régulièrement afin d’évaluer la tolérance et l’efficacité des traitements. Des bilans par scanner seront réalisés toutes les 8 semaines.