Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers du poumon - cancers thoraciques

Comparaison du brigatinib à l’alectinib chez des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules avancé, avec mutation de la kinase du lymphome anaplasique (ALK), ayant progressé sous crizotinib (XALKORI®)

Titre de l'étude: 
Brigatinib-3001 Étude de phase III, randomisée, menée en ouvert visant à évaluer le brigatinib (ALUNBRIGTM) par rapport à l'alectinib (ALECENSA®) chez des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules avancé, avec mutation de la kinase du lymphome anaplasique (ALK), ayant progressé sous crizotinib (XALKORI®)
Numéro de l'étude: 
CSET 2852
Médecin investigateur: 
Dr David PLANCHARD
Indication: 
Cancer thoracique
Description: 

Comparer l’efficacité de brigatinib à celle de l’alectinib chez des patients atteints de Cancer du poumon non à petites cellules ALK+ localement avancé ou métastatique, ayant progressé sous crizotinib en 1ere ligne de traitement. Dans le Bras A les patients receveront le Brigatinib 180 mg une fois par jour (1x/j) avec une phase préliminaire de 7 jours à 90 mg 1x/j. Dans le Bras B les patients recevront  Alectinib 600 mg par voie orale deux fois par jour au cours du repas. Les patients continueront d’être traités par brigatinib ou alectinib jusqu’à ce qu’ils présentent une progression de la maladie objective (évaluation avec un scanner toutes les 8 semaines), ou qu’ils remplissent un autre des critères d’arrêt. La poursuite du brigatinib ou de l’alectinib au-delà d’une progression est autorisée, à la discrétion de l’investigateur, s’il existe des preuves de poursuite du bénéfice clinique.