Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers hématologiques

Prévention contre l’infection au cytomégalovirus chez les patients ayant reçus une allogreffe de cellules souches

Titre de l'étude: 
MK-8228-040 Étude clinique de phase 3, randomisée, en double aveugle, contrôlée par un placébo, évaluant la tolérance et l'efficacité du Létermovir (LET) en prophylaxie de l'infection à cytomégalovirus (CMV) lorsque son administration est étendue de 100 à 200 jours post-greffe, chez des patients receveurs positifs (R+) d'une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques
Numéro de l'étude: 
CSET 2903
Médecin investigateur: 
Dr Sylvain PILORGE
Indication: 
  • Autres maladies hématopoïétiques
  • Patients receveurs positifs (R+) d’une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques.
Description: 

Les personnes qui reçoivent une allogreffe de cellules souches subissent une immunosuppression qui les expose à un risque élevé d’infections. Le Cytomégalovirus (CMV) est un virus dont la réactivation est fréquente au décours d’une allogreffe de cellules souches, entrainant une morbidité importante chez ces patients. Le letermovir est une molécule antivirale qui permet de réduire le risque de réactivation du CMV lorsqu’il est donné pendant les 100 jours suivant l’allogreffe. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’intérêt d’étendre la durée de ce traitement préventif aux 200 premiers jours suivant l’allogreffe.