Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Essais précoces

Essai précoces tumeurs solides avancées

Titre de l'étude: 
MEDI5752 D7980C00001 Étude de Phase 1 d'escalade de doses et d'extension de dose en ouvert évaluant l'innocuité, la tolérance, la pharmacocinétique, l'immunogénicité et l'activité antitumorale de MEDI5752 chez des patients porteurs de tumeurs solides avancées.
Numéro de l'étude: 
CSET 3008
Médecin investigateur: 
Pr Benjamin BESSE
Indication: 
  • Cancer bronchique NPC.
  • Cancer de la vessie
Description: 

L’immunothérapie est un traitement devenu standard dans de nombreuses pathologies tumorales. Il s’agit le plus souvent de médicaments (des anticoprs) ciblant soit PD-1, soit PD-L1, soit CTLA4. L’association de plusieurs médicaments (anti PD-1 et anti CTLA-4) est efficace mais toxique.

Le MEDI5752 est un nouvel anticorps qui cible à la fois PD-1 et CTLA4, c’est-à-dire que l’on attend avec un seul médicament la même activité qu’avec 2. Son autre intérêt est qu’il pourrait avoir un profil de toxicité plus favorable que lorsque les 2 immunothérapies sont utilisées ensemble.

Cette étude a 3 buts :

  • Déterminer la dose du MEDI5752 en fonction des données de tolérance (cette étape est déjà débutée)
  • Comparer l’efficacité du MEDI5752 au durvalumab (un anti-corps anti PD-L1) chez des patients atteints de cancers urotheliaux comme le cancer de la vessie
  • Comparer l’efficacité du MEDI5752 au pembrolizumab (un anticorps anti PD-1) chez des patients atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules en association avec une chimiothérapie (pemetrexed et carboplatine).

Le durvalumab sera administré toutes les 4 semaines, la chimiothérapie toutes les 3 semaines.

Le MEDI5752 est administré par voie intraveineuse, le schéma définitif (dose et rythme) sera déterminé pendant l’étude.