Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers gynécologiques

Etude de l’atezolizumab versus placebo chez des patientes atteintes d’un cancer de l’ovaire, des trompes ou du péritoine en rechute tardive et traitées par l’association d’une chimiothérapie à base de platine et de niraparib en maintenance.

Titre de l'étude: 
ANITA ENGOT-Ov41 / GEICO 69-O Étude de phase III, randomisée en double aveugle comparant atezolizumab versus placebo chez des patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire, des trompes ou du péritoine en rechute tardive et traitées par l'association d'une chimiothérapie à base de platine et de niraparib en maintenance.
Numéro de l'étude: 
CSET 3067
Médecin investigateur: 
Dr Alexandra LEARY
Indication: 
Cancer ovaire
Description: 

Cet essai thérapeutique s’adresse à des patientes atteintes d’un cancer de l’ovaire épithélial en rechute plus de 6 mois après une première ou seconde ligne de chimiothérapie à base de platine, dont la maladie récidivante doit être accessible à une biopsie (dans les 2 mois avant l’inclusion).   

Cette étude de phase III randomisée propose d’évaluer l’efficacité d’une immunothérapie: l’ATEZOLIZUMAB par voie intraveineuse, associée à une chimiothérapie à base de sels de platine pendant 6 cures puis ATEZOLIZUMAB toutes les 3 semaines en entretien associé à l’inhibiteur de PARP, niraparib.

Un tirage au sort répartira les patientes dans l’un des deux bras de l’étude : 1 patiente sur 2 aura accès à l’immunothérapie, et 1 patiente sur deux recevra un placebo par injection intraveineuse (les patientes reçoivent dans ce cas-là le traitement standard actuel).

Le traitement se poursuit aussi longtemps qu’il est bénéfique et et en l’absence de toxicité inacceptable.