Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers urologiques

Traitement adjuvant chez des patients présentant un carcinome urothélial invasif et porteurs d'altérations génétiques de FGFR3 prédisposantes

Titre de l'étude: 
PROOF 302 Essai de phase III multicentrique, randomisé, en double aveugle, contrôlé par placebo, évaluant l'infigratinib en traitement adjuvant chez des patients présentant un carcinome urothélial invasif et porteurs d'altérations génétiques de FGFR3 prédisposantes
Numéro de l'étude: 
CSET 3098
Médecin investigateur: 
Dr Yohann LORIOT
Indication: 
Cancer de la vessie
Description: 

Les cancers des voies urinaires (cancer de la vessie et cancers des voies excrétrices, e.g, uretère, pyélon) qui infiltrent le muscle se traitent principalement par la chirurgie éventuellement associée à de la chimiothérapie (le plus souvent elle précède la chirurgie).    

Cependant,  environ 40% des patients récidivent après ce traitement. Parmi ces tumeurs,  20% des patients ont une tumeur qui exprime une anomalie génétique affectant un gène, FGFR3. Cette anomalie conduit à une prolifération des cellules.

L’étude Proof-02 vise à évaluer si un traitement qui bloque les conséquences de cette anomalie (infigratinib) pourrait diminuer le risque de récidive.

Les patients inclus sont ceux ayant subi une chirurgie (cystectomie ou néphrectomie) éventuellement précédée d’une chimiothérapie. On doit pouvoir mettre en évidence l’anomalie sus-citée au sein de la tumeur.

La moitié des patients recevra l’infigratinib (traitement oral administré pendant un an) ou un placebo.