Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers hématologiques

Traitement de lymphome de Hodgkin classique en rechute ou réfractaire

Titre de l'étude: 
TIRHOL / BGB-A317-210TIRHOL "Étude multicentrique de phase 2, en ouvert, évaluant le tislélizumab (BGB-A317) chez des patients atteints de lymphome de Hodgkin classique en rechute ou réfractaire".
Numéro de l'étude: 
CSET 3122
Médecin investigateur: 
Dr Julien LAZAROVICI
Indication: 
Lymphome
Description: 

Même si les stratégies thérapeutiques actuelles dans le lymphome de Hodgkin classique permettent de guérir une grande majorité de patients, un petit nombre de malades peuvent rechuter, voire être réfractaires aux traitements de première ligne. Pour ces patients, un traitement intensif suivi d’une autogreffe est réalisé chaque fois que possible, mais ne permet pas toujours de contrôler la maladie. Une nouvelle classe thérapeutique, les anticorps anti-PD1, qui visent schématiquement à rétablir une réponse immunitaire « normale » face au cancer, offre alors une option souvent très efficace aux malades.

Le tislelizumab, développé dans le cadre de l’essai thérapeutique « TIRHOL », appartient à cette classe. Il s’administre par voie intra-veineuse, toutes les 3 semaines.

Les données disponibles sur la tolérance de ce médicament sont rassurantes ; celle-ci est comparable aux autres médicaments de la même classe thérapeutique, avec une efficacité potentiellement supérieure.

Les principaux objectifs de cette étude sont donc :

  • l’évaluation de l’efficacité du tislelizumab, en termes notamment de taux et de durée de réponse ;
  • la poursuite de l’analyse de la tolérance de ce médicament ;
  • l’étude de sa pharmacocinétique ;
  • la recherche de marqueurs de réponse.