Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers Orl

Immunothérapie en préopératoire pour le traitement du carcinome épidermoïde de la tête et du cou résécable et non traité

Titre de l'étude: 
Essai de phase II évaluant le traitement bintrafusp alfa, une protéine de fusion bifonctionnelle ciblant le TGF-beta et le PD-L1, dans un cadre préopératoire chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou résécable et non traité
Numéro de l'étude: 
CSET 3136
Médecin investigateur: 
Dr BERNICHON Emilie
Indication: 
  • Cancer oropharynx
  • Cancer cavité buccale
  • Cancer hypopharynx larynx
Description: 

Malgré les progrès stratégiques, médicamenteux et technologiques des dernières décennies, le pronostic global des carcinomes épidermoïdes de stade avancé ORL (cavité buccale, larynx, oropharynx, hypopharynx) reste insuffisant. Dans les deux années après le traitement, le risque de récidive de la maladie est de 60%, et le taux de survie à 5 ans est inférieur à 50%. L’un des axes actuels de recherche pour améliorer le pronostic des patients est l’intensification thérapeutique chez les patients à risque, consistant en l’ajout avant, pendant, ou après le traitement standard, d’un médicament ayant démontré un bénéfice en termes de réponse de la maladie. Le Bintrafusp alfa est une molécule innovante unique, une protéine de fusion bifonctionnelle combinant un mécanisme d’inhibition de PD-L1 et de blocage de la voie TGF-beta. Le bénéfice des médicaments inhibant la voie de PD1 / PD-L1 qu’on appelle des « immunothérapies » a été démontré sur la survie dans les situations de récidives ou métastatiques par rapport à la chimiothérapie conventionnelle. D’autre part la faisabilité d’une immunothérapie avant une chirurgie pour un cancer ORL a été démontrée, avec une réponse tumorale importante et significative à l’analyse microscopique.  Parmi les facteurs de résistance aux immunothérapies intervient la voie biologique du TGF-beta. La voie TGF-beta est impliquée dans le mécanisme de transition épithélio-mésenchymateuse, qui est un des principaux mécanismes utilisés par les cellules tumorales pour la dissémination métastatique. L’inhibition de la voie TGF-beta a montré l’inactivation de plusieurs voies biologiques d’agressivité tumorale. L’action combinée anti-PD-L1 et anti-TGF beta dans un seul médicament innovant a ainsi démontré une efficacité anti-tumorale dans des modèles pré-cliniques, et un taux de réponse tumorale significatif en situation de récidive déjà lourdement traitée. Il y a donc un fort rationnel à l’utilisation de cette protéine de fusion bifonctionnelle pour optimiser la réponse tumorale avant une chirurgie carcinologique. L’évaluation de cette réponse tumorale sera l’objectif principal de l’étude, en étudiant la réponse tumorale anatomopathologique (microscopique) de la pièce opératoire après la chirurgie prévue. Il s’agit d’une étude prospective ouverte de phase II non randomisée, appelée de fenêtre d’opportunité parce qu’elle n’a pas pour objectif de modifier le traitement standard qui suit. Les patients inclus seront analysés selon leur statut HPV et leur tabagisme. Après un bilan diagnostique initial, l’inclusion dans l’étude, puis un marquage de la tumeur, les patients recevront deux injections de Bintrafusp à deux semaines d’intervalle, avant la chirurgie carcinologique standard prévue. Le reste du traitement, notamment le traitement post-opératoire, sera le traitement standard. L’objectif principal sera évalué sur le taux de nécrose tumorale et la présence de cellules réactionnelles dans la tumeur. Le suivi sera ensuite assuré de façon standard, avec un recueil de données du suivi jusqu’à au moins trois ans après le début du traitement.