Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers digestifs

Traitement du cancer colorectal

Titre de l'étude: 
SOREGATT SOREGATT Essai de phase II randomisé comparant les séquences de regorafenib ettrifuridine/tipiracil, après échec des thérapies standards chez des patients atteints d'un cancer colorectal métastatique.
Numéro de l'étude: 
CSET 3177
Médecin investigateur: 
Pr Michel DUCREUX
Indication: 
Colon - Rectum
Description: 

Vous avez déjà été traité pour un cancer colorectal associé à des lésions secondaires appelées métastases. A l’heure actuelle, vous avez déjà reçu différentes chimiothérapies en particulier à base de cinq-fluorouracile, d'oxaliplatine, d'irinotécan (Folfox, Folfiri, Folfirinox) et différentes thérapies ciblées (Bévacizumab et/ou Cétuximab / Panitumumab). À ce stade de votre maladie il existe deux options principales, les deux options sont des traitements oraux. La première de ces deux options est le régorafénib ou Stivarga® qui est une thérapie ciblée atteignant différentes voie de prolifération de votre maladie cancéreuse. L'autre molécule est le trifluridine/tipiracil (Lonsurf®) qui est une molécule de chimiothérapie particulière dans la mesure où elle associe un médicament proche du cinq-fluorouracile qui va rentrer dans la cellule et qui va y être bloquée par le tipiracil présent dans le même comprimé.

Nous ne savons pas à l’heure actuelle lequel de ces deux médicaments il est préférable d'utiliser en premier. C'est la raison pour laquelle nous vous demandons de participer à cet essai comparatif où la moitié des patients recevront d'abord le régorafénib suivi du trifluridine/tipiracil et l'autre moitié la séquence inverse trifluridine/tipiracil suivi de régorafénib.