Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers du sein

Accompagnement personnalisé et à distance portant sur l’activité physique et sportive auprès de patientes dans l’après cancer du sein

Titre de l'étude: 
eMOUVOIR Essai randomisé évaluant l'impact d'un accompagnement personnalisé et à distance portant sur l'activité physique et sportive auprès de patientes dans l'après cancer du sein.
Numéro de l'étude: 
CSET 3258
Médecin investigateur: 
Dr Inès VAZ-LUIS
Indication: 
Cancer de sein - Après cancer
Description: 

Rationnel :

Les patientes traitées pour un cancer du sein peuvent avoir des répercussions physiques et psychologiques secondaires à la maladie et/ou aux traitements, pendant le traitement et dans l’après cancer, pouvant altérer leur qualité de vie (QdV). Le bénéfice de l’activité physique et sportive (APS) est clairement démontré sur la qualité de vie, et sur la réduction des effets secondaires du cancer ou des traitements. Le bénéfice est d’autant plus important que l’intensité de la pratique est soutenue et poursuivie dans le temps. Or, de nombreuses patientes réduisent leur APS suite au diagnostic. Les facteurs influençant la pratique sont multiples, incluant la capacité physique et psychologique, l’opportunité physique et sociale, et la motivation. Des interventions éducatives ont prouvé leur efficacité à accompagner le changement de comportements des patientes. Par ailleurs, les montres connectées sont devenues plus abordables et conviviales, fournissent des mesures fiables de l’APS pratiquée et contribuent à l’engagement dans un programme.

Malgré ces progrès récents, il est probable que les patientes dans l’après cancer devront relever des défis pour maintenir une APS régulière. Il nous semble donc nécessaire de mettre en place des interventions visant à améliorer ou maintenir la pratique d’APS, et l’entretenir dans le temps, pour surmonter les obstacles, et en mesurer les effets positifs. Nous souhaitons évaluer le bénéfice d’une intervention globale visant à maintenir la pratique d’APS associant un coaching personnalisé d’accompagnement en APS pendant 4 mois par un éducateur sportif (en ligne ou par téléphone) et l’utilisation d’une montre connectée, sur la qualité de vie.

Objectif :

L'objectif principal est d’évaluer le bénéfice d’un coaching personnalisé et à distance de l’activité physique et sportive comparé à une prise en charge standard ; en terme de qualité de vie mesurée à 12 mois par le questionnaire SF36 (composante physique et mentale), chez des patientes traitées en situation adjuvante ou néo-adjuvante et en rémission d’un cancer du sein non métastasique.

Intervention :

L’essai sera proposé aux patientes dans le cadre d’une consultation médicale réalisée par un oncologue, un chirurgien ou un radiothérapeute dans les 6 mois suivant la fin de traitement (plus ou moins 2 mois).

Si tous les critères sont respectés, la patiente pourra être incluse. La randomisation sera faite entre les deux groupes de traitement : groupe expérimental avec pratique sportive avec coaching et groupe contrôle avec recommandation de pratique sportive sans coaching.
Les patientes des deux groupes auront 4 visites au total à l’iInclusion, à 4 mois, 8 mois et 12 mois).

Pour les patients du groupe expérimental

Les patientes de ce groupe recevront un coaching personnalisé, un accès à la plateforme du logiciel StimuLab ainsi qu’une montre connectée (que les patientes pourront accepter ou refuser de porter).

Fin d’inclusion 18 mois jusqu’en mars 2022