Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers de la peau

BMS-986253 plus double immunothérapie versus double immunothérapie chez des patients avec mélanomes avancés

Titre de l'étude: 
BMS CA027-002 : Il s'agit d'une étude de phase 1/2 multicentrique, qui évalue l'administration du BMS986253, un anticorps monoclonal anti-interleukine 8 humaine, en association avec le nivolumab seul (Partie 1A et 1B) ou en association avec nivolumab et ipilimumab (Partie 1C et 2) chez des patients avec des tumeurs solides de stade avancé
Numéro de l'étude: 
CSET 3434
Médecin investigateur: 
Pr Caroline ROBERT
Indication: 
  • Mélanomes stade avancés
  • Echec anti PD1
Description: 

Il s’agit d’une étude de Phase 1/2 multicentrique, qui évalue l’administration du BMS‐986253, un anticorps monoclonal anti‐interleukine 8 humaine, en association avec le nivolumab seul (Partie 1A et 1B) ou en association avec nivolumab et ipilimumab (Partie 1C et 2) chez des patients avec des tumeurs solides de stade avancé.

Partie 1 :

Les patients recevront du BMS-986253 à la dose maximale tolérée et administrée lors la Partie 1B et nivolumab 1mg/kg toutes les 3 semaines + ipilimumab 3mg/kg toutes les 3 semaines.

La partie 2 ne débutera qu’après détermination de la dose recommandée

Partie 2 :

Les patients recevront du BMS-986253 plus nivolumab plus ipilimumab versus placebo plus nivolumab plus ipilimumab chez des patients atteints d’un mélanome et ayant progressés sous thérapie anti-PD-L1

L’objectif est d’évaluer la survie sans progression du BMS986253 plus nivolumab plus ipilimumab versus double immunothérapie (nivolumab+ ipilimumab) chez des patients avec un mélanome avancés .