Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 200 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers de l'enfant et de l'adolescent

Essai précoce tumeurs solides en pédiatrie

Titre de l'étude: 
2020-012-GLOB2: Étude de phase 1/2 multicentrique, en ouvert, portant sur le surufatinib en association avec la gemcitabine chez les patients enfants, adolescents et jeunes adultes atteints de tumeurs solides récidivantes ou réfractaires
Numéro de l'étude: 
CSET 3544
Médecin investigateur: 
Dr Pablo BERLANGA
Indication: 
Tumeurs solides
Description: 

Cette étude porte sur le surufatinib en association avec la gemcitabine chez des patients pédiatriques atteints de tumeurs solides récidivantes ou réfractaires sans thérapie curative connue.

Le surufatinib est une nouvelle thérapie orale ciblant l’angiogenése (via VEGFR1, VEGFR3 et FGFR1) et l’échappement immun (via (colony stimulating factor 1 receptor, CSF-1R). La monothérapie par le surufatinib a démontré une efficacité clinique chez les adultes atteints de tumeurs neuroendocrines, et dans certains types de cancers chez cette même population.

La gemcitabine est un antimétabolite pyrimidique, qui inhibe la croissance tumorale.La gemcitabine a été utilisée comme chimiothérapie de rattrapage, seule ou en association, chez des patients pédiatriques atteints de sarcomes récidivants/réfractaires.

L’objectif de cette étude est

  • Parie 1 : évaluer la tolérance et activité antitumorale préliminaire du surufatinib en association avec la gemcitabine chez les patients pédiatriques atteints de tumeurs solides récidivantes ou réfractaires ou de lymphome
  • Partie 2 : évaluer l’activité anti tumorale de l’association de surufatinib et de gemcitabine chez des patients pédiatriques atteints d’ostéosarcome, du sarcome d’Ewing, de rhabdomyosarcome et de sarcome des tissus mous non rhabdomyosarcome