Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Villejuif, le 2 juin 2016

Energie, une exposition internationale de dessins d'enfants atteints de cancer à l'UNESCO

Avec le soutien de la Représentation Permanente de la République du Kazakhstan auprès de l'UNESCO

Exposition de dessins d’enfants kazakhstanais et français sur le thème « Énergie »

Au lendemain de la Journée internationale de l’Enfant, du 6 au 10 juin 2016, une exposition sur le thème « Énergie » se tiendra au siège de l’UNESCO à Paris et rassemblera des dessins d’enfants malades atteints de cancer en cours de traitement au Kazakhstan et en France, âgés de cinq à quinze ans.

Soutenue du côté kazakhstanais par la Représentation Permanente de la République du Kazakhstan auprès de l’UNESCO, et par la Fondation non gouvernementale « ISMET », cette exposition met en lumière la thérapie par les arts en tant que vecteur permettant de pallier des besoins psychologiques spécifiques à ces enfants. De cette manière, ce qui a trait à la psychologie s’intègre aisément aux soins à proprement dit médico-sociaux du programme national de soutien des patients en oncologie.

Du côté français, l’exposition est soutenue par l’association caritative « L’Étoile de Martin » (www.letoiledemartin.org), dont l’objet est de soutenir la recherche sur les cancers pédiatriques en participant au financement de programmes, et d’offrir des moments de détente et de plaisir aux enfants malades en participant au financement d’actions ciblées telles que celles liées notamment aux arts plastiques, à la musique, à la prestidigitation.  Les enfants français qui proposeront leurs œuvres sont suivis à Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe et les ont réalisées lors d’un atelier d’Arts Plastiques dans l’Institut.

Le dessein sous-tendant cette manifestation est de continuer à bâtir un pont culturel entre  l’Est et l’Ouest et en l’occurrence entre deux sous-continents, d’un côté l’Asie Centrale Kazakhstan compris, et de l’autre l’Europe occidentale, en s’étayant sur la ‘motivabilité’ de populations parfois fragiles, mais bien porteuses d’espoir en l’avenir.

L’une des ambitions de l’exposition est de faire sentir aux auteurs de ces œuvres, les enfants, mais encore aux personnes les encadrant, et bien sûr aux parents, qu’ils ne sont pas isolés et qu’ailleurs sur Terre, d’autres êtres humains vivent une situation analogue à la leur, et se battent aussi.

En un mot, ce qui est en jeu, c’est de redonner objectivement confiance en eux-mêmes, et par ce biais de contribuer à faire avancer et à rendre plus forts sur le chemin de leur guérison, ces enfants frappés par la maladie.

Cet événement constitue une rare opportunité pour des enfants à la fois de s’abstraire du fardeau quotidien des traitements qu’ils suivent, mais aussi d’élargir, leurs horizons de tout ordre, tel géographique, en leur faisant connaître et apprécier des œuvres d’enfants vivant sous d’autres cieux. Il s’agira en fait d’un beau partage…

Cette manifestation permettra aux visiteurs de découvrir comment des enfants issus de cultures bien distinctes abordent et traitent un même thème eu égard à leurs imaginaires respectifs. L’exposition s’inscrit dans le sillage d’une suite de projets internationaux aux orientations tant sociale qu’humanitaire et culturelle, lesquels recueillent toujours des jugements positifs, élogieux, de la part et des instances officielles impliquées, et des médias.

PDF icon > Lire le dossier de presse

Catégorie de la page: