Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers Orl

Modalité de Surveillance après traitement Cancer ORL tête et cou

Titre de l'étude: 
Surveill ORL - Etude multicentrique randomisée comparant un schéma de surveillance carcinologique conventionnel à un schéma intensif après traitement d'un carcinome épidermoïde de la tête et du cou.
Numéro de l'étude: 
IGR 2553
Médecin investigateur: 
Dr Stéphane TEMAM
Indication: 
  • Carcinomes épidermoïdes
  • oropharynx
  • cavité buccale
  • hypopharynx
  • larynx
  • tabagisme
  • alcoolisme
Description: 

Nous essayons de savoir avec cette étude si la répétition pendant plusieurs années des examens radiologiques et fibroscopiques lors de la surveillance après traitement d’un cancer ORL-tête et cou  peut être bénéfique en termes de durée de vie par rapport au programme de surveillance habituel plus léger. En effet, en répétant ces examens, nous essayons de savoir si nous pouvons détecter plus précocement une éventuelle récidive du cancer ORL ou l’apparition d’un nouveau cancer.

Un des objectifs secondaires est d’évaluer le coût supplémentaire de cette surveillance plus intensive.

Cette étude est menée dans plusieurs dizaines d’hôpitaux en France, et concerne plus de 1000 personnes fumeurs ou anciens fumeurs ou ayant consommé de l’alcool de façon importante, femmes ou hommes de plus de 35 ans traités il y a moins de 4 mois pour un cancer ORL et dont les derniers examens réalisés sont rassurants.

Les personnes volontaires entrant dans l’étude seront réparties en deux groupes égaux, l'un bénéficiant de la surveillance régulière habituelle pendant 3 ans (groupe 1), l'autre d’examens supplémentaires radiologique (scanner avec injection), fibroscopique oesophagienne et scintigraphique (TEPscanner)  tous les ans pendant 3 ans (groupe 2). Si ces examens étaient anormaux, d’autres examens de confirmation pourraient être nécessaires. La surveillance est poursuivi au total pendant 5 ans.