Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Soins de support

Etude sur un programme d'activité physique adaptée par visioconférence en cancérologie pour les patients traités par immunothérapie

Titre de l'étude: 
PACTIMe-FEAS Étude de faisabilité d'un programme d'activité physique adaptée par visioconférence en cancérologie pour les patients traités par immunothérapie
Numéro de l'étude: 
IGR 2907
Médecin investigateur: 
Dr Sarah DAUCHY
Indication: 
Toutes tumeurs solides
Description: 

La fatigue est l’un des symptômes les plus fréquemment associés aux traitements immuno-oncologiques ; son impact sur la qualité de vie peut être majeur. La pratique régulière d’une activité physique (AP) d’intensité modérée est une des mesures efficaces  pour diminuer la fatigue liée au cancer et à ses traitements. De nombreux freins se posent toutefois aux patients, notamment les contraintes liées aux déplacements et le manque de motivation. Pensé pour aider à la levée de ces obstacles, le programme d’AP en ligne PACTIMe, d’une durée de 6 mois, associe séances collectives supervisées en visioconférence et séances autonomes, ainsi que des ateliers d’aide à la gestion de la fatigue. Ce programme développé par le Département de Soins de Support, en collaboration avec les médecins experts du réseau ImmunoTox, s’adresse aux patients présentant une fatigue d’intensité modérée à sévère, qu’ils soient en début ou en cours de traitement par immunothérapie.

L’étude pilote PACTIMe-FEAS a pour objectifs d’en évaluer la faisabilité, l’acceptabilité et d’apprécier ses effets potentiels sur la fatigue. Les évaluations se feront à l’appui de questionnaires mis à la disposition des patients en ligne, essentiellement à trois temps, soit avant de débuter le programme, à la fin du programme et 3 mois après. Certaines informations seront également extraites du journal de bord rempli chaque semaine dans le cadre du programme PACTIMe.

Cette étude constitue une phase préparatoire à une seconde étude d’efficacité. Elle vise dans un premier temps à s’assurer que le programme PACTIMe répond bien aux besoins, capacités et attentes des patients, par rapport à la fatigue qu’ils ressentent dans le cadre de leur traitement par immunothérapie. Elle permettra de repérer les points à améliorer ou à renforcer, afin que d’autres patients puissent ultérieurement bénéficier d’une prise en charge optimisée.