Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers hématologiques

Hématopoïèse clonale (HC) et traitement par Radiothérapie interne vectorisée : un lien de causalité ?

Titre de l'étude: 
HEMATOTE2 : Hématopoïèse clonale (HC) et traitement par Radiothérapie interne vectorisée : un lien de causalité ?
Numéro de l'étude: 
IGR 3387
Médecin investigateur: 
Dr Jean-Baptiste MICOL
Indication: 
Tumeur neuroendocrine
Description: 

Dans quel contexte s’inscrit cette étude ? Les cancers du sang (hémopathies) provoqués à la suite de l’administration d’un traitement cytotoxique sont des complications rares mais graves. Certains cas d’hémopathies (environ 2%) ont été décrits chez des patients atteints de tumeur neuroendocrine à la suite d’un traitement par radiothérapie interne vectorisée. Le lien entre ce traitement et les complications hématologiques secondaires est actuellement discuté.

Quel est l’objectif de cette étude ? L’objectif de cette étude est de rechercher une éventuelle relation entre la radiothérapie interne vectorisée et la survenue d’anomalies hématologiques prédisposant les patients à une hémopathie induite par les traitements. Pour cela, nous souhaitons comparer la fréquence de survenue des altérations moléculaires somatiques chez les patients atteints de tumeur neuroendocrine avancée après un traitement par radiothérapie interne vectorisée à celles retrouvées chez des patients atteints de la même pathologie mais n’ayant pas reçu cette thérapie.

Comment cette étude est-elle réalisée ? Ce projet vise à réutiliser des informations de santé recueillies dans votre dossier médical tout au long de votre prise en charge à l’hôpital. Cette étude implique également de réaliser un prélèvement sanguin supplémentaire unique de 10mL lors de votre prise de sang habituelle, afin de rechercher les anomalies moléculaires associées au risque d’hémopathies.

Quel impact cette étude aura-t-elle sur votre prise en charge ? Cette étude n'aura aucun impact sur votre prise en charge. Elle aidera simplement les médecins à améliorer la prise en charge des patients atteints de tumeurs neuroendocrines et traités par radiothérapie interne vectorisée.