Cette vidéo est hébergée par Youtube.
Pour la lire sur notre site, il est nécessaire d'autoriser les cookies marketing.
Autoriser
Votre don en action
soit 27,20 € après déduction fiscale
1 heure de travail d’un attaché de recherche clinique
Je fais un don
soit 34 € après déduction fiscale
2 heures de recherche d’un bio-informaticien
Je fais un don
soit 68 € après déduction fiscale
1 bouteille de milieu et le sérum pour entretenir les cellules en culture
Je fais un don

Aujourd’hui, près de 9 femmes sur 10 guérissent de leur cancer du sein. Mais ce chiffre optimiste recouvre des réalités multiples : il n’y a pas un, mais des cancers du sein. Parmi eux, les cancers dits « triple négatifs » sont les plus difficiles à soigner. Au cours des quinze dernières années, aucune innovation thérapeutique n’a émergé pour la moitié des femmes qui rechuteront après leur protocole de traitement standard. C’est pour ces femmes que les équipes de Gustave Roussy se mobilisent aujourd’hui et lancent le projet COMPASS*.

Soutenir le projet COMPASS* de Gustave Roussy, c’est leur permettre de retrouver l’espoir.

Le cancer du sein triple négatif, c’est :
15 % des cas de cancer du sein

soit 7 500 femmes touchées chaque année en France et 140 000 dans le monde
40 % des patientes
âgées de moins de 40 ans
un désert thérapeutique
• Aucun traitement efficace en cas de rechute précoce
• 1 200 femmes en France confrontées à l’échec précoce de leur traitement
Gwenaëlle, 37 ans, soignée pour un cancer du sein triple-négatif à Gustave Roussy
« A 37 ans, on ne s’attend pas à avoir un cancer et surtout, on ne sait pas qu’il en existe plusieurs types. C’est très important que l’on parle du cancer triple-négatif car ce cancer est méconnu. Il est assez invasif et il touche des femmes très jeunes. Certains traitements, faute de financement des laboratoires, sont inaccessibles en France. J’ai un tempérament de battante et je veux garder le moral pour continuer à avancer. Mais il faut faire progresser la recherche sur ce cancer. »
Juliette, 33 ans, patiente et membre du collectif #MobilisationTriplettes
« Le programme COMPASS est important pour nous parce qu’aujourd’hui, on est face à une situation extrêmement critique. Il existe très peu d’essais cliniques pour les patientes atteintes d’un cancer du sein triple négatif et elles se retrouvent rapidement en impasse thérapeutique. L’avantage de ce programme, c’est qu’il va tester des combinaisons thérapeutiques existantes, on va donc pouvoir gagner du temps. »
Aude, 35 ans, patiente et membre du collectif #MobilisationTriplettes
« Sachant que mon espérance de vie est très limitée, le plus dur est de me dire que je pourrai difficilement voir Noah, mon fils, grandir… et de laisser « seul » mon compagnon, Andrea. Ce sentiment d’abandon est terrible. Mes attentes, mes espoirs sont que la recherche puisse aboutir rapidement à un traitement qui prolonge grandement l’espérance de vie des femmes atteintes de ce cancer et à moyen terme, que l’on puisse les guérir. »
Emilie, 34 ans, patiente et membre du collectif #MobilisationTriplettes
« Ma fille venait de fêter son premier anniversaire la veille de ma mammographie... Je lui ai expliqué à elle comme à son frère que j'étais malade mais que j'allais guérir pour les voir grandir. J'ai quand même réussi à travailler pendant tous les traitements et ça, c'est ma victoire personnelle. Mon plus grand espoir aujourd’hui est d’être en rémission, forcément, et que l'immunothérapie, la vaccinothérapie et tout ce qui peut nous aider soit enfin disponible pour nous toutes ! »
1
2
3
4
Précédent Suivant
Découvrez COMPASS*
Un programme médico-scientifique unique en France


Notre objectif

Evaluer l’efficacité de plusieurs combinaisons de traitements innovants

COMPASS* vise à déterminer les stratégies potentielles les plus efficaces dans le traitement des rechutes précoces d’un cancer du sein triple négatif métastatique. Le programme testera et évaluera l’efficacité de plusieurs combinaisons de médicaments innovants et comprendra plusieurs études cliniques de phase I et II. Selon les résultats de ces phases précoces, des essais de phase III seront menés à l’issue du programme auprès d’un plus grand nombre de patientes afin d’élargir l’accès aux stratégies thérapeutiques les plus efficaces.

 
3 ans pour faire 3 fois plus
contre le cancer du sein triple négatif
 
Identifier une combinaison d’anticorps bispécifique ou d’anticorps conjugué et d’immunothérapie qui pourrait améliorer la survie des patientes. Un traitement par anticorps conjugué à une chimiothérapie pour lequel la Haute Autorité de Santé vient de donner son accord sera notamment évalué dans le cadre de l’essai.
Etudier des combinaisons avec les CAR-T cells. Cette nouvelle stratégie, déjà utilisée pour d’autres cancers comme les lymphomes, consiste à modifier génétiquement les lymphocytes T de la patiente pour les rendre plus efficaces dans l'identification et l'élimination des cellules cancéreuses.
Identifier des biomarqueurs prédictifs de rechute précoce des patientes.
*COMPASS-Triple Negativ Breast Cancer : Choose of the Most Active Strategies for Short term recurring triple negative breast cancer (Choisir les stratégies les plus efficaces contre le cancer du sein triple négatif en rechute précoce)
Voici comment agir
contre le cancer du sein triple négatif

Donnez les moyens à nos équipes de mener à bien leurs projets contre le cancer du sein. faire un don régulier

Avec 25 € / mois, vous soutenez nos travaux de recherche. Parrainer nos chercheurs

Votre geste de générosité n’aura jamais été aussi simple ! Faire un don par sms 

Mobilisez votre entourage contre le cancer du sein. Monter une page de collecte
Mobilisons-nous 3 fois plus contre le cancer du sein triple négatif



Invitez 3 personnes de votre réseau à soutenir Gustave Roussy.

Gustave Roussy,
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, et 6ème meilleur hôpital de cancérologie au monde
1 équipe de
recherche
Inserm
dédiée aux pathologies mammaires
11 272
patientes vues
en consultation en 2020 pour un cancer du sein
38
nouveaux
essais cliniques
ouverts en 2020 dédiés à la recherche contre le cancer du sein

Gustave Roussy
Service Relations Donateurs
114 rue Édouard Vaillant
94805 VILLEJUIF CEDEX
N° SIRET : 775 741 101 00031