Informations pratiques

Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

> Patients Internationaux

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Villejuif, le 4 juin 2018
ASCO 2018

Validation de l’efficacité de la trabectédine dans les sarcomes des tissus mous métastatiques

Lundi 4 juin, le Pr Axel Le Cesne, oncologue médical à Gustave Roussy, présente en session orale au congrès de l’American Society of Clinical Oncology (Asco) à Chicago, le résultat de l’étude T - SAR, étude multicentrique qui a comparé la trabectédine aux meilleurs soins de supports chez des patients présentant un sarcome des tissus mous métastatique.

« Il y a une grande expertise autour de ce médicament puisque cela fait maintenant 18 ans que nous traitons des patients dans le cadre d’essais thérapeutiques d’abord, puis dans le cadre de l’autorisation de mise sur le marché en 2007, mais la trabectédine n’avait finalement jamais été comparée aux meilleurs soins de support » explique le Pr Axel Le Cesne. Réalisée à la demande de la DGOS, cette étude de phase III randomisée a été coordonnée par le groupe sarcome français et promue par Gustave Roussy. L’objectif était de tester l’efficacité de la trabectédine versus meilleurs soins de supports (anti-inflammatoire, antalgiques, …) chez des patients atteints de sarcome des tissus mous métastatiques prétraités.

L’étude qui a inclus 103 patients en 2015 a permis de démontrer que la trabectédine améliore significativement la survie sans progression chez ces patients par rapport à ceux ne recevant que des traitements symptomatiques. Cette différence est d’autant plus significative dans certains sous-types de sarcomes et en particulier les L-sarcomes (liposarcome et léïomyosarcomes) où la survie sans progression est multipliée par 4.

Par ailleurs la trabectédine est l’un des rares produits de chimiothérapie où il n’existe que très peu de toxicité cumulative. Chez les patients longs répondeurs (30 % environ reçoivent au minimum 6 cycles), on peut ainsi administrer ce produit pendant plusieurs mois, voire des années.

« Il n’est pas rare de voir des patients qui ont reçu 30, 40 ou 50 cures de chimiothérapies successives avec une tolérance tout à fait acceptable et dans les sarcomes des tissus mous, nous n’avions jusqu’alors pas d’autre produit qui démontre cette efficacité sur du long terme » précise le Pr Axel Le Cesne.

Ce produit fait partie de l’arsenal thérapeutique des sarcomes des tissus mous métastatiques, qui contrairement à d’autres pathologies tumorales, est relativement succinct. C’est une drogue active dont l’impact sur la survie sans progression est désormais démontré.

Les sarcomes sont des tumeurs « rares » représentant environ 4 000 nouveaux cas par an en France métropolitaine (1 à 2% des cancers). Ces tumeurs ubiquitaires touchent aussi bien les adultes à tout âge (96%) que les enfants (4%). Plus de 70 sous-types histologiques sont décrits. Le pronostic (60% de survie à 5 ans actuellement) de ces tumeurs dépend en grande partie de la qualité de la prise en charge initiale qui devrait être systématiquement discutée dans des réunions pluridisciplinaires entièrement dédiées à ces pathologies.

Results of a prospective randomized phase III T-SAR trial comparing trabectedin (T) vs best supportive care (BSC) in patients with pretreated advanced soft tissue sarcoma (ASTS): A French Sarcoma Group (FSG) trial.
Présentation orale du Pr AXEL LE CESNE Gustave Roussy
Session orale : Lundi 4 juin à 10h24 (heure locale) Lieu : S100a
> Lire l’abstract N° 11508

PDF icon> Télécharger le communiqué en PDF

Catégorie de la page: