Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

16/09/2019

Cancers ORL : des symptômes à ne pas négliger

Semaine européenne de sensibilisation aux cancers des voies aéro-digestives supérieures (VADS), 16-20 septembre 2019

Malgré les progrès accomplis ces dernières années, les cancers des voies aéro digestives supérieures (dits plus familièrement cancers ORL) tuent encore plus de la moitié des patients qui en sont atteints en raison d'un diagnostic trop tardif. Les symptômes des cancers ORL sont en effet rarement inquiétants mais souvent ignorés car banalisés. Or, pris en charge à un stade précoce, le taux de survie est de 80 à 90%. 

Symptômes des cancers ORL : la règle des "1 pour 3"

La sensibilisation du public et des professionnels de santé à ces symptômes est donc primordiale. Des symptômes tels que mal de gorge, dysphagie, dysphonie, aphte persistant, ganglion cervical, épistaxis, obstruction nasale unilatérale, douleur à l'oreille… doivent alerter : si le patient présente UN de ces symptômes depuis plus de TROIS semaines, il doit demander un avis médical sans tarder. Le médecin généraliste doit dans ce cas adresser le patient à un spécialiste des VADS.

Symptômes possibles des cancers ORL

Principaux facteurs de risque des cancers ORL

  • le tabac : 85% des cancers des VADS sont dus au tabac
  • l’alcool: les hommes qui boivent plus de trois verres par jour, et les femmes qui boivent plus de deux verres par jour ont significativement plus de risques de développer un cancer des VADS
  • le virus HPV (Human papillomavirus) : l’incidence des cancers de la gorge (amygdale et base de la langue notamment) augmente du fait de certains sous-types de papillomavirus
  • autres : exposition professionnelle, facteurs nutritionnels

Ces cancers oropharyngés dus au HPV sont en nette augmentation dans de nombreux pays occidentaux et représentent une entité clinique et biologique différente des autres cancers ORL traditionnellement liés à l'intoxication alcool-tabagique. L'infection orale au HPV est une infection sexuellement transmissible. Près de 1% de la population a une infection orale au HPV16, le génotype le plus fréquemment associé aux cancers ORL liés au HPV. Leur pronostic est significativement meilleur que celui de leurs homologues HPV-négatifs.

Gustave Roussy, centre de référence national pour le traitement des cancers ORL

Centre de référence national pour les tumeurs rares de la tête et du cou (comme les tumeurs de la base du crâne ou des glandes salivaires), Gustave Roussy figure par ailleurs depuis plusieurs années à la 1re place du "Classement des hôpitaux et cliniques" du magazine Le Point pour la prise en charge des cancers ORL.

Le comité ORL de Gustave Roussy est composé de chirurgiens spécialisés en ORL et thyroïde, de chirurgiens plasticiens, radiothérapeutes, oncologues médicaux, dentistes spécialisés, pathologistes, radiologues, prothésistes et orthophonistes. Ce comité bénéficie d’une expertise pluridisciplinaire largement reconnue en chirurgie, radiothérapie et chimiothérapie pour la prise en charge des carcinomes épidermoïdes cervico-faciaux. 

Le comité propose des prises en charge adaptées à tous les stades de la maladie et s'attache à préserver au maximum les organes du patient en développant des approches chirurgicales innovantes mini-invasives, telles que la chirurgie robotique : 

Lorsque la chirurgie lourde est nécessaire, l'expertise de l'équipe ORL permet d'assurer des reconstructions complexes limitant autant que possible les séquelles post-opératoires. Le comité développe parallèlement des thérapies innovantes en matière de radiothérapie (en particulier l’IMRT) ou de thérapies médicamenteuses (thérapies ciblées, immunothérapie…). 

Chiffres-clés des cancers ORL 

  • 6e cause de décès par cancer en Europe
  • 14 750 nouveaux cas diagnostiqués en France en 2016 (10 650 hommes / 4100 femmes)
  • 70% des cancers ORL sont dépistés à un stade avancé 
  • 60% des patients risquent de décéder au bout de 5 ans

Pour en savoir plus

► La prise en charge des cancers ORL à Gustave Roussy

► La campagne de prévention européenne Make Sense