Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers de l'enfant et de l'adolescent

Essai précoce chez l’enfant et le jeune adulte, souffrant d’un neuroblastome ou de leucémie aïgue

Titre de l'étude: 
GO40871 Étude multicentrique de phase I/II, en ouvert, à plusieurs bras, évaluant la sécurité d'emploi, la tolérance, la pharmacocinétique et l'activité préliminaire de l'Idasanutline en association avec soit une chimiothérapie soit le Vénétoclax pour le traitement de patients pédiatriques et de jeunes adultes atteints de leucémie aiguë ou de tumeurs solides récidivantes ou réfractaires.
Numéro de l'étude: 
CSET 2998
Médecin investigateur: 
Dr Birgit GEOERGER
Indication: 
  • Neuroblastome
  • Leucémies aïgues
Description: 

ÉTUDE MULTICENTRIQUE DE PHASE I/II, EN OUVERT, À PLUSIEURS BRAS, ÉVALUANT LA SÉCURITÉ D’EMPLOI, LA TOLÉRANCE, LA PHARMACOCINÉTIQUE ET L’ACTIVITÉ PRÉLIMINAIRE DE L’IDASANUTLINE EN ASSOCIATION AVEC SOIT UNE CHIMIOTHÉRAPIE SOIT LE VÉNÉTOCLAX POUR LE TRAITEMENT DE PATIENTS PÉDIATRIQUES ET DE JEUNES ADULTES ATTEINTS DE LEUCÉMIE AIGUË OU DE TUMEURS SOLIDES RÉCIDIVANTES OU RÉFRACTAIRES.

Cette étude a pour objectif de déterminer, pour les enfants et jeunes adultes, la meilleure dose d’idasanutline en association avec le vénétoclax ou une chimiothérapie (ce que l’on appelle la phase de démarrage évaluant la sécurité) et d’évaluer les effets, bons ou mauvais, de l’idasanutline et du vénétoclax ou de l’idasanutline et d’une chimiothérapie (ce que l’on appelle la phase d’expansion) chez des patients souffrant d’un neuroblastome ou d’une leucémie.

Environ 220 personnes participeront à cette étude.

L’idasanutline est un médicament expérimental, ce qui signifie que les autorités sanitaires (notamment l’ANSM, en France) n’ont approuvé l’idasanutline comme traitement pour aucune maladie.
Le vénétoclax a été approuvé par les autorités compétentes françaises pour le traitement de certains adultes atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (un type de cancer touchant le sang). Cependant, dans cette étude, le vénétoclax est un médicament expérimental, ce qui signifie que les autorités sanitaires ne l’ont pas approuvé en association avec l’idasanutline pour le traitement des enfants souffrant d’un neuroblastome, de LLA ou de LMA.

Les chimiothérapies administrées dans cette étude sont actuellement utilisées pour le traitement du cancer de l’enfant, mais l’association avec l’idasanutline est expérimentale.

Le médecin de l’étude expliquera quelle chimiothérapie sera administrée à votre enfant en association avec l’idasanutline en fonction de son cancer.