Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Espace de Rencontres
et d'Information

Contact
Tél.: +33 (0)1 42 11 61 83

Rez-de-chaussée

Frise de présentation (bandeau): 
Espace de Rencontres <br>et d'Information

 

Espace dédié à l’information et à l’échange avec les patients atteints de cancer et avec leurs proches. L'ERI est situé au rez-de-chaussée.

Ouverture les lundi, mardi et jeudi de 10h00 à 12h30 et de 14h à 17h30 et les mercredi et vendredi de 10h00 à 12h30.

 

Vous pouvez y trouver des informations sur :

  • la maladie et ses traitements ;
  • les différentes ressources disponibles en dehors de l’hôpital, comme par exemple les divers services proposés par les associations de soutien et d’entraide et/ou par les organismes d’état ;
  • les différentes possibilités de soutien psychologique au domicile, à l’hôpital, les coordonnées des groupes de parole constitués de malades...

Des réunions-débats pour les patients et leurs proches

Animées par des médecins et des professionnels de santé elles vous sont proposées régulièrement, par exemple, sur les thèmes :

  • des traitements (chimiothérapie, radiothérapie, les traitements innovants...) ;
  • la reconstruction du sein ;
  • la douleur en cancérologie ;
  • l’alimentation ;
  • partir en vacances avec ses traitements.

Un espace cyber-base est à votre disposition

  • pour rester en lien avec vos proches (accès internet) ;
  • pour obtenir de l’information médicale sur la maladie et sa prise en charge (recherche accompagnée individuellement et ateliers collectifs mensuels).

À l’origine de la création de l’ERI

L’idée est née lors des États Généraux des malades atteints de cancer organisés en France pour la première fois en novembre 1998 par La Ligue contre le Cancer.

Lors de cet événement qui a réuni plus de trois mille participants, les malades et leurs proches ont exprimé le souhait de pouvoir disposer d’un espace de rencontres et d’information au sein des structures de soins spécialisées en cancérologie, mais “neutre”, distinct des secteurs de soins et qui ne soit pas animé par des soignants.

Des échanges successifs entre la Ligue contre le cancer et Sanofi-Synthélabo d’une part, et Gustave Roussy d’autre part, a permis de poser les premiers principes de financement et d’implantation de cet espace.

La vocation de Gustave Roussy, 1er centre de lutte contre le cancer en Europe, est d’offrir un haut niveau d’expertise dans le domaine de la cancérologie, d’offrir aux malades l’accès à des traitements adaptés, performants et innovants, mais aussi d’améliorer le facteur humain de ses prestations. Dans ce cadre, Gustave Roussy a voulu privilégier l’information donnée aux patients, aux familles et donc développer de nouvelles modalités d’accompagnement des malades (et non de la maladie).

Cet Espace a pour vocation de constituer un maillon complémentaire dans cette chaîne de prestations, afin que les patients et les familles soient mieux informés, participent, comprennent mieux les décisions thérapeutiques. Bref, que l’ERI soit un outil leur permettant de devenir un peu plus acteurs dans leur maladie et sa prise en charge.

Après l’élaboration d’une charte définissant les modalités de fonctionnement de l’ERI pilote, l’expérience a débuté dans des conditions satisfaisantes de réussite le 22 mars 2001.

Progressivement l’ERI a trouvé sa place comme valeur ajoutée à la prise en charge globale des malades et à la communication avec les familles.

Aujourd’hui, il existe 26 ERI en France et la liste s’allonge régulièrement. Le concept est devenu concret et l’ERI est devenu partie intégrante du fonctionnement de Gustave Roussy et de la prise en charge en cancérologie, si bien qu’il est maintenant un des prolongements naturels du dispositif d’annonce lorsque le patient, instruit sur sa maladie par le médecin et les soignants, cherche “autre chose”, un autre regard sur ce qu’il est en tant que citoyen malade.

Catégorie de la page: