Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers de l'enfant et de l'adolescent

Tumeurs rénales pédiatriques

Titre de l'étude: 
UMBRELLA Prise en charge des enfants atteints de tumeurs rénales selon le protocole international SIOP RTSG 2016 UMBRELLA proposant la relecture radiologique centralisé
Numéro de l'étude: 
CSET 3105
Médecin investigateur: 
Dr CLAUDIA PASQUALINI
Indication: 
Cancer du rein
Description: 

Sur la base des résultats des précédentes études nationales et internationales, le groupe d'étude sur les tumeurs rénales de la Société internationale d'oncologie pédiatrique (SIOP-RTSG) a développé un nouveau protocole d'étude de phase III pour les tumeurs rénales pédiatriques et du jeune adulte: le protocole UMBRELLA SIOP-RTSG 2016.

Actuellement, les résultats globaux des patients atteints d'une tumeur de Wilms sont excellents, mais des sous-groupes avec un mauvais pronostic et des taux de rechute accrus existent toujours. L'identification de ces sous-groupes est de la plus haute importance pour améliorer la stratification du traitement, ce qui pourrait conduire à la proposition d’un traitement plus intense pour les pathologies à haut-risque et une désescalade pour celles moins agressives.  

Le protocole UMBRELLA prévoit des recommandations thérapeutiques homogènes au diagnostic et à la récidive, pour les tumeurs de Wilms et les tumeurs rénales plus rares,  et vise à valider de façon prospective de nouveaux facteurs pronostiques, tels que le volume du blastème et des marqueurs moléculaires.

Pour atteindre cet objectif, une base internationale de données cliniques et biologiques de haute qualité est nécessaire, ainsi que  l'échantillonnage complet du matériel biologique. Une relecture anatomopathologique et radiologique centralisée est aussi prévue pour améliorer la qualité de la prise en charge.