Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 200 professionnels mobilisés

Essais cliniques

Les essais cliniques

Cancers digestifs

Mesure de la quantité des traitements anticancéreux dans le sang au fil du temps

Titre de l'étude: 
TARGET MONITO DIG: Monitorage des thérapies ciblées en oncologie digestive: Dosage des taux plasmatiques de différents inhibiteurs de multi kinases chez des patients traités pour leur cancer digestif, dans le but de déterminer, dans un futur proche, la dose optimale adaptée pour chaque patient.
Numéro de l'étude: 
CSET 3532
Médecin investigateur: 
Dr Audrey PERRET
Indication: 
Cancer colo-rectal, Cancer gastrique, Cancer pancréatique, Cancer du foie
Description: 

TARGET MONITO DIG est un essai clinique national dont le but est de déterminer la relation entre la quantité du traitement anticancéreux reçue, la quantité de traitement mesurée dans votre sang (« pharmacocinétique ») et les effets du traitement sur votre organisme. Le but est de pouvoir déterminer, grâce à cela, les doses les plus efficaces et les mieux adaptées pour chaque patient (traitement personnalisé).
C’est un essai à risque et contraintes minimes.

Vous êtes atteint(e) de l’un des cancers digestifs suivants : un cancer colorectal métastatique, un cancer du foie, une Tumeur Stromale Gastro-Intestinale (TSGI) ou une Tumeur Neuro-Endocrine Gastro-Entéro-Pancréatique (TNE-GEP). Votre médecin vous propose de suivre un traitement standard, qui comprend la prise orale de l’une des molécules dites « inhibiteur de protéines multi-kinases » suivantes: regorafenib, everolimus, sunitib, cabozantinib ou l’association encorafenib-cetuximab. La durée du traitement est la même que celle définie par les autorités en dehors de cette essai clinique : le traitement est poursuivi tant qu’il y a un bénéfice clinique.

Selon le schéma du traitement qui vous a été prescrit pour soigner votre cancer (prise de votre traitement sur 3 ou 4 semaines consécutives suivies de 1 à 2 semaines de pause), certains prélèvements sanguins (qui peuvent concerner les recherches principale et/ou optionnelle) se feront en dehors des prises de sang « standard » prévues dans le cadre de votre prise en charge habituelle ; il vous faudra revenir physiquement sur place (hôpital dans lequel vous êtes suivi) pour ces prises de sang.
Pour les études de pharmacocinétique, vous aurez un prélèvement de sang supplémentaire, d’environ 5 mL (1 à 2 tubes par prélèvement) qui sera réalisé lors des visites ci-dessous :

  • Environ 1 mois après le début du traitement
  • Environ 2 mois après le début du traitement
  • Si progression* défavorable de votre cancer
  • Si une toxicité entrainant l’arrêt de votre traitement survient.

Pour la recherche complémentaire optionnelle (étude des biomarqueurs tumoraux : indicateurs prédictifs de l’efficacité et de la tolérance de votre traitement), vous aurez un prélèvement de sang d’environ 5 mL (1 tube par prélèvement) qui sera réalisé, en même temps que les prélèvements nécessaires et ce, comme suit :

  • Avant de débuter votre traitement (réalisé en même temps que votre bilan biologique standard)
  • Environ 1 mois après le début du traitement
  • Si progression* défavorable de votre cancer.

Tous les autres examens seront réalisés tels que prévus en temps normal, hors essai clinique (consultation médicale avec prise de tension, poids, poul, imagerie, prise de sang pour bilan biologique, etc.)
Dans le cadre de l’étude, nous collecterons des données pendant votre traitement et jusqu’à un an après votre dernière prise de traitement.

Cet essai national sera conduit dans, environ, une trentaine d’établissements hospitaliers avec pour objectif une participation de 330 patients au total.