Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Curiethérapie

Contact

Tél. : +33 (0)1 42 11 33 65 ou 45 66

Frise de présentation (bandeau): 
Curiethérapie

La radiothérapie "interne"

La curiethérapie est une technique d'irradiation consistant à introduire des sources radioactives au contact ou à l'intérieur même de la tumeur. Ce traitement est donc ciblé directement dans la zone concernée par le cancer. La curiethérapie est particulièrement indiquée pour le traitement des cancers gynécologiques, des cancers ORL ou du cancers de la prostate.

On distingue selon la position des radioéléments par rapport à la tumeur :

  • La plésiocuriethérapie : les sources sont placées au contact du tissu à irradier, en profitant de l'existence de cavités naturelles, qui servent de réceptacles au matériel radioactif et à ses vecteurs. On distingue : la curiethérapie endocavitaire, la plus répandue étant la curiethérapie utéro-vaginale, le vagin étant l'organe recevant les vecteurs et les sources radioactives et la curiethérapie endoluminale, comme la curiethérapie endobronchique ou endo-oesophagienne.
  • La curiethérapie interstitielle ou endocuriethérapie : les sources sont implantées à l'intérieur de la tumeur, comme par exemple dans une tumeur de langue, du sein, de la prostate.

Différents types de traitement

Différentes possibilités de traitement existent selon le débit de dose (rapport entre la dose délivrée et le temps pendant lequel les sources radioactives restent à l'intérieur du tissu) :

  • La curiethérapie à haut débit de dose (HDR) : dans ce cas, le traitement dure quelques minutes et est répété entre 2 et 10 fois, à raison d'une à plusieurs fois par semaine. Ce type de traitement ne nécessite généralement pas d'hospitalisation, sauf si la mise en place du matériel vecteur non radioactif nécessite une anesthésie générale.
  • La curiethérapie à bas débit de dose (LDR) : les sources radioactives sont laissées en place de façon continue pendant plusieurs jours et ce traitement nécessite une hospitalisation de quelques jours.
  • La curiethérapie pulsée est une technique qui consiste à utiliser une source radioactive de petite taille qui se déplace pas à pas à l'intérieur des tissus à irradier. Chaque pulse dure de 5 à 45 minutes et un pulse est délivré toutes les heures, 24 h sur 24.
  • Dans le traitement des tumeurs de la prostate, la mise en place de grains d’iode 125, sous anesthésie, et laissés en place de façon définitive.

Les indications entre les différentes techniques dépendent du type de tumeurs. Lorsqu'une hospitalisation est nécessaire, elle se fait dans une chambre seule. Du fait de l'utilisation de matériel radioactif, les visites peuvent être limitées.

Catégorie de la page: