Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Daiichi Sankyo et Gustave Roussy concluent un accord de collaboration de recherche pour le développement des anticorps conjugués au DXd, DS-1062 et patritumab déruxtécan

  • Collaboration pluriannuelle incluant deux essais adaptatifs de phase 2, l’un évaluant le DS-1062 dans le cancer bronchique et l’autre évaluant le patritumab déruxtécan (U3-1402) dans le cancer du sein.
  • Programme axé sur la recherche clinique, la médecine de précision et les stratégies de combinaison possibles.

Tokyo, Basking Ridge, N.J., Munich et Paris – (22 juillet 2020) – La compagnie Daiichi Sankyo Limited (ci-dessous Daiichi Sankyo) et Gustave Roussy ont annoncé aujourd’hui une collaboration de recherche pluriannuelle comportant plusieurs études, dont l’objectif est d’enrichir et de favoriser le développement du DS-1062 et du patritumab déruxtécan (U3-1402), deux des principaux anticorps conjugués au DXd de Daiichi Sankyo dans le cancer bronchique et le cancer du sein.

La collaboration portera principalement sur la recherche clinique et translationnelle, comprenant également l’évaluation de stratégies de combinaisons thérapeutiques pour le DS-1062, un anticorps conjugué au DXd dirigé contre TROP2, chez les patients avec cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) avancé, et pour le patritumab déruxtécan, un anticorps conjugué au DXd ciblant HER3, chez les patientes avec cancer du sein métastatique.

"Nous avons hâte de nous engager dans cette collaboration avec Gustave Roussy, le premier centre de lutte contre le cancer Europe, reconnu pour sa grande expertise et ses capacités de recherche de pointe en oncologie, de façon à faire avancer le développement clinique du DS-1062 et du patritumab déruxtécan", déclare Antoine Yver, MD, MSc, AIHP, ACCA Paris, Global Head, R&D Oncologie, Daiichi Sankyo. "Ce programme de recherche innovant comporte deux études de médecine de précision de phase 2, conçues selon une approche adaptative, pour aider à identifier les patients qui ont la probabilité la plus élevée de bénéficier de nos anticorps conjugués, avec une rapidité et une efficience optimisées. Les stratégies de combinaisons  thérapeutiques seront également explorées dans d’autres études".

"Ce partenariat est stratégique pour Gustave Roussy et il rassemble toutes les compétences essentielles à une recherche de qualité en oncologie. Le lancement d'essais cliniques pour tester deux molécules prometteuses dans le cancer du poumon non à petites cellules avancé et le cancer du sein métastatique est essentiel pour des maladies dont l'incidence est malheureusement en augmentation et pour lesquelles il est urgent de progresser", déclare le professeur Jean-Charles Soria, directeur général de Gustave Roussy. "C'est en repoussant les limites de l'innovation que nous améliorerons encore la qualité des soins pour nos patients".

A propos de la collaboration

Selon l’accord passé, Daiichi Sankyo fournira à Gustave Roussy le financement et l’aide nécessaires au programme global de recherche intégrative comprenant des études cliniques, translationnelles et précliniques pour le DS-1062 et le patritumab déruxtécan dans le cancer bronchique et le cancer du sein respectivement.

Deux essais adaptatifs de phase 2 seront réalisés, incluant une étude multicentrique en ouvert pour évaluer l’efficacité, la tolérance et les marqueurs de réponse et de résistance au DS-1062 chez les patients avec CBNPC ayant progressé sous traitement anti-PD-1/PD-L1 et doublet de chimiothérapie à base de platine.

La deuxième étude multicentrique de phase 2 en ouvert évaluera l’efficacité, la tolérance et les biomarqueurs de réponse et de résistance au patritumab déruxtécan chez les patientes avec cancer du sein métastatique exprimant HER3.

Chaque étude inclura jusqu’à 100 patients et sera réalisée dans plusieurs centres en France.

Le critère principal pour les deux études sera le taux de réponse objective avec évaluation indépendante centralisée.  Les critères secondaires seront le taux de bénéfice clinique, la survie sans progression, la durée de réponse, la survie globale et les paramètres de tolérance. Les études auront également pour objectif d’analyser l’expression de biomarqueurs et la sensibilité de la tumeur ; le rôle de la biologie du récepteur dans l’activité pharmacologique de la plateforme d’anticorps conjugués au DXd de Daiichi Sankyo, ainsi que les facteurs contribuant à la résistance au traitement ; l’immunogénicité et le mécanisme d’action.

La méthodologie adaptative repose sur des évaluations cliniques et de biomarqueurs en cours d’essai pour identifier les facteurs associés à la réponse individuelle des patients, permettant d’affiner le développement en fonction de ces éléments.   

Les recherches complémentaires réalisées dans le cadre de la collaboration comporteront plusieurs études explorant de multiples associations thérapeutiques pour chaque anticorps conjugué.

A propos de Gustave Roussy

Gustave Roussy, premier centre européen de cancérologie, est un centre d'expertise mondial entièrement dédié aux patients. Il rassemble 3 100 professionnels dont les missions sont le soin, la recherche et l'enseignement. L'Institut dispose d'une expertise dans la prise en charge des cancers rares et des tumeurs complexes. Il traite tous les cancers à tous les stades de la vie et propose à ses patients une prise en charge individualisée alliant innovation et approche humaine. Vingt-six pour cent de ses nouveaux patients sont inclus dans des essais cliniques. 

A propos de DS-1062 et Patritumab Déruxtécan (U3-1402)

Le DS-1062 et la patritumab déruxtécan (U3-1402) sont deux des trois principaux anticorps conjugués au DXd du portefeuille de Daiichi Sankyo en oncologie. Les anticorps conjugués sont des traitements anticancéreux ciblés qui délivrent une chimiothérapie cytotoxique (“charge utile”) aux cellules cancéreuses via un agent de liaison attaché à un anticorps monoclonal qui se lie à une cible spécifique exprimée sur les cellules cancéreuses.

Conçu à partir de la technologie brevetée des anticorps conjugués au DXd de Daiichi Sankyo, le DS-1062 est constitué d’un anticorps monoclonal humanisé  anti-TROP2 attaché à un inhibiteur de la topoisomérase I par un agent de liaison tétrapeptidique. Le patritumab déruxtécan est constitué d’un anticorps humain anti-HER3 et du même cytotoxique ainsi que du même agent de liaison que le DS-1062.

Le DS-1062 est actuellement évalué dans un essai de phase 1 chez des patients avec tumeur solide avancée, réfractaires ou récidivant après traitement standard, ou pour qui aucun traitement standard n’est disponible. L’étude inclut actuellement des patients avec CBNPC avancé non résécable et des patientes avec cancer du sein triple négatif non résécable/avancé ou métastatique.

Le patritumab déruxtécan est actuellement évalué dans un essai de phase 1 chez des patients avec CBNPC métastatique ou non résécable, prétraités. Le patritumab déruxtécan est aussi évalué dans un essai de phase 1/2 chez des patientes avec cancer du sein métastatique exprimant HER3.

Le DS-1062 et le patritumab déruxtécan sont en cours d’investigation et n’ont été approuvés pour aucune indication dans aucun pays. Leur sécurité d’emploi et leur efficacité n’ont pas été établies.

A propos de Daiichi Sankyo Cancer Enterprise

La mission de Daiichi Sankyo Cancer Enterprise est d’exploiter notre compétence scientifique innovante d’envergure mondiale et d’aller au-delà de la démarche traditionnelle pour créer des traitements apportant des bénéfices significatifs aux patients atteints de cancer. Nous nous consacrons à transformer la science en une valeur pour les patients, et ce sens de la responsabilité est au cœur de tout ce que nous faisons. Solidement ancrés sur notre technologie d’anticorps conjugués au DXd, nos puissants outils de recherche comprennent des unités de biologie, de chimie médicinale, et d’autres laboratoires de recherche au Japon, ainsi que Plexxikon Inc., centre de R&D dédié à la découverte structurelle et au développement de petites molécules à Berkeley, CA. Pour plus d’information, vous pouvez visiter le site : www.DSCancerEnterprise.com.  

A propos de Daiichi Sankyo

Le groupe Daiichi Sankyo est dédié à la création et à la mise à disposition de traitements pharmacologiques innovants pour améliorer les soins standards et répondre aux divers besoins médicaux non couverts des patients, en mettant à profit nos compétences scientifiques et technologiques d’envergure mondiale. Avec plus de 100 ans d’expertise scientifique et une présence dans plus de 20 pays, Daiichi Sankyo et ses 15 000 collaborateurs dans le monde s’appuient sur un riche héritage d’innovation et un solide portefeuille de nouveaux médicaments prometteurs pour aider les patients. En plus d’un important portefeuille de traitements des maladies cardiovasculaires, et selon la Vision 2025 du Groupe consistant à devenir un “Innovateur Pharmaceutique Global avec Avantage Compétitif en Oncologie,” Daiichi Sankyo vise essentiellement à développer et mettre à disposition de nouveaux traitements en oncologie ainsi que dans d’autres domaines de recherche centrés sur les maladies rares et les affections immunologiques. Pour plus d’information, vous pouvez visiter le site : www.daiichisankyo.com.

Contacts media Daiichi Sankyo

Global/US :

Jennifer Brennan
Daiichi Sankyo, Inc.

jbrennan2@dsi.com
+1 908 992 6631 (office)
+1 201 709 9309 (mobile)

Japon :

Masashi Kawase
Daiichi Sankyo Co., Ltd.

kawase.masashi.a2@daiichisankyo.co.jp
+81 3 6225 1126 (office)

Europe :

Lydia Worms
Daiichi Sankyo Europe GmbH

lydia.worms@daiichi-sankyo.eu
+49 (89) 7808751 (office)
+49 176 11780861 (mobile)

Contact Relations Investisseurs :

DaiichiSankyoIR@daiichisankyo.co.jp

Catégorie de la page: