Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Villejuif, le 29 août 2022

Septembre en or 2022
De grandes espérances pour guérir le cancer de l’enfant et de l’adolescent

Chaque année, 2 500 enfants et adolescents apprennent qu’ils sont atteints d’un cancer. Malgré les progrès réalisés, le taux de guérison n’atteint pas les 100 %. Gustave Roussy porte « De grandes espérances pour guérir le cancer de l’enfant » et le fait savoir au travers d’une vaste campagne à l’occasion de Septembre en Or, mois international des cancers de l’enfant et de l’adolescent. Cette mobilisation d’envergure est menée autour de moments de sensibilisation et de collecte pour « Guérir le cancer de l’enfant au 21e siècle », dans le cadre de la grande campagne éponyme lancée en 2017 par la Fondation Gustave Roussy. Le soutien de la société civile est essentiel pour financer les grands projets de recherche menés par Gustave Roussy et offrir un futur à chaque jeune touché par un cancer.

Les cancers pédiatriques sont des maladies évolutives et complexes qui nécessitent un diagnostic rapide et une prise en charge adaptée par des équipes hautement spécialisées. Mais malheureusement aujourd’hui, pour encore 20 % des enfants, les traitements actuels demeurent inefficaces. Il y a donc urgence à accélérer la recherche.    

Une campagne autour « de grandes espérances »

Pour ce mois de septembre en Or 2022, Noé, figure emblématique de la campagne pédiatrique de Gustave Roussy se tient aux côtés de nouveaux visages. Ils s’appellent Emma, Dado, Maxence, Typhaine ou Khalil et ont entre 14 et 29 ans. Tous ces jeunes ont en commun d’avoir eu un cancer et de porter de grandes espérances pour leur vie à venir et celles des enfants et adolescents actuellement en soins. Ils témoignent pour que nous n’oublions pas Noé et tous ceux qui n’ont pas eu leur chance et que nous n’attendions pas d’être concernés pour agir. 

Ces grandes espérances, ce sont aussi celles de la recherche, grâce aux projets menés par les équipes de Gustave Roussy qui portent l’ambition de guérir le cancer de l’enfant et de l’adolescent au 21e siècle, soutenus par un comité très mobilisé à leurs côtés pour lever des fonds.

Affiche "De grandes espérances"

► www.gustaveroussy.fr/fr/septembreenor

Un programme extraORdinaire en perspective

Tout au long du mois de septembre, des initiatives festives et solidaires seront à l’agenda pour soutenir la recherche sur les cancers pédiatriques.

  • Arrondi solidaire et produits partage

Les enseignes et magasins du groupe Casino poursuivent leur engagement aux côtés de Gustave Roussy. L’arrondi en caisse est proposé aux clients du 5 au 25 septembre chez Franprix et du 9 au 23 septembre chez Monoprix. Par ailleurs, des produits solidaires sont mis en vente dans les enseignes Casino et CDiscount du 29 août au 11 septembre.
L’ensemble des fonds collectés à travers cette opération bénéficiera directement à la recherche sur les cancers pédiatriques menée à Gustave Roussy.

  • La Gustave Run : un défi sportif et solidaire

Rendez-vous du 1er au 22 septembre pour la 2e édition de la Gustave Run au profit de la recherche sur les cancers pédiatriques, un grand défi solidaire et sportif sur l’application gratuite United Heroes. Grand public, entreprises et salariés de Gustave Roussy sont tous invités à marcher, courir, pédaler ou nager pour collecter des points et soutenir la recherche contre les cancers de l’enfant et de l’adolescent.
Pour s’inscrire à la Gustave Run : www.gustaveroussy.fr/gustave-run

  • Animations et soirée extraORdinaire pour les enfants et adolescents de Gustave Roussy  

Ateliers de musique, danse et activités manuelles, shooting photo et défi sportif « Team inShape » avec le youtuber Tibo inShape, sont au programme pour les jeunes hospitalisés du Département de Cancérologie de l’Enfant et de l’Adolescent en septembre. Un moment festif extraORdinaire clôturera ce mois de mobilisation.    

Cinq ans de mobilisation pour la recherche sur les cancers pédiatriques, le combat continue

Septembre en or 2021

Lancée en 2017, la campagne « Guérir le cancer de l’enfant au 21e siècle » a déjà permis de collecter 14 M€ et de soigner plus et mieux les enfants et adolescents atteints d’un cancer grâce à des découvertes majeures en oncogénétique et en immunologie des tumeurs. Entre 2018 et 2022, Gustave Roussy a pu recruter des équipes de chercheurs de haut niveau dédiés ou encore de financer des équipements de recherche.

La campagne continue plus que jamais pour la recherche avance.

Quelques exemples d’avancées financées par la campagne sur :

  • L’axe génétique dont l’objectif est de répondre à la question : « Pourquoi mon enfant a, ou risque, un cancer ? »

Parmi les 2 500 nouveaux cas de cancers diagnostiqués chaque année chez l’enfant et l’adolescent, on estime que 7 à 10 % sont associés à une anomalie génétique prédisposante connue et que près de 20 % sont liés à une prédisposition génétique encore non-identifiée.

Grâce aux dons, le premier observatoire national PREDCAP a été créé en 2021. Ce registre agrège l’ensemble des données de prédisposition pour tous les enfants et adolescents de France. Cet outil commun permettra d’évaluer le risque oncologique individuel et familial et de proposer un éventuel programme de dépistage précoce. Le projet GENECAP, quant à lui, s’adresse aux jeunes patients pour lesquels on n’a pas retrouvé d’anomalie dans les gènes connus pour prédisposer au cancer. À ce jour, 500 séquençages d’ADN ont déjà été réalisés.

Dans le projet ORI-GENE, des mini-organes (« organoïdes ») cérébraux ont été créés à partir de cellules de la peau de patients présentant des syndromes de prédisposition connus à une tumeur cérébrale. Ces modèles permettront d’étudier les étapes de développement du cancer et, à terme, de tester de nouveaux gènes qui seront découverts dans GENECAP.

  • L’axe immunothérapie pour comprendre pourquoi les cancers échappent au système immunitaire

L’enjeu majeur des équipes de recherche est de parvenir à développer de nouvelles immunothérapies efficaces chez l’enfant dont le système immunitaire n’est pas mature et par conséquent différent de celui des adultes. Les dons ont permis de constituer une équipe de recherche dédiée à l’immunologie des tumeurs de l’enfant en attirant des talents internationaux, de déployer de nouveaux laboratoires et du matériel innovant permettant une approche d’analyse à l’échelle de la cellule : le « single cell ». Cette technique a déjà permis d’identifier une signature immunitaire spécifique aux tumeurs gliales malignes.

Ouverte en mai 2022, l’étude « Immune Organoïdes » va développer l’approche organoïde à d’autres cancers pour identifier le rôle des cellules immunitaires dans le développement des tumeurs, identifier, cibler de nouvelles anomalies et tester des nouveaux médicaments ou combinaisons thérapeutiques.

  • L’axe « Mieux vivre après le cancer » pour prévenir et dépister les complications

Comprendre, dépister et prévenir les complications tardives des traitements du cancer de l’enfant et de l’adolescent est un enjeu majeur. La consultation de suivi à long terme du Département de Cancérologie de l’Enfant et de l’Adolescent développée depuis 2012 permet d’informer les patients de leurs risques compte-tenu de leur histoire, de dépister, prendre à charge et prévenir les complications tardives. Les informations et les échantillons sanguins collectés lors de ce suivi sont colligés dans une base de données permettant de générer de la connaissance et de développer des études spécifiques, qui ont permis d’ores et déjà d’identifier des séquelles nouvelles comme des troubles de croissance pouvant être prévenus par une prise en charge adaptée.

Faire encore plus et accélérer la recherche grâce aux dons

Le gliome infiltrant du tronc cérébral est une pathologie pour laquelle il n’existe pas encore de traitement efficace. Pour accélérer la recherche et développer les innovations thérapeutiques, un nouvel axe de la campagne « Guérir le cancer de l’enfant au 21e siècle » est dédié aux tumeurs cérébrales.

Le protocole thérapeutique BIOMEDE 2.0, dont l’ouverture est prévue en septembre, permettra d’évaluer, dès le diagnostic, un nouveau médicament, l’ONC201, représentant un nouvel espoir dans cette pathologie. Le programme de recherche en lien avec cet essai thérapeutique aidera à mieux comprendre les mécanismes moléculaires impliqués dans la formation de ces tumeurs et à identifier d’éventuelles cibles thérapeutiques dans cette maladie incurable.

Les médecins-chercheurs de Gustave Roussy continuent de porter d’importants projets pour de grandes espérances.

Pour accélérer les recherches contre les cancers de l’enfant. Faîtes un don sur www.gustaveroussy.fr ou envoyez un SMS au 92 250 avec le mot ENFANT pour faire un don de 5 euros, ENFANT10 pour un don de 10 euros ; ENFANT15 pour un don de 15 euros et ENFANT20 pour un don de 20 euros (plus d’informations : https://www.gustaveroussy.fr/fr/don-sms-enfant)

 

Catégorie de la page: