Cette vidéo est hébergée par Youtube.
Pour la lire sur notre site, il est nécessaire d'autoriser les cookies marketing.
Autoriser
 
Agissons maintenant pour guérir le gliome infiltrant du tronc cérébral (GITC)

Le gliome infiltrant du tronc cérébral (GITC) est une tumeur cérébrale rare touchant les enfants et les adolescents. Les cellules cancéreuses du GITC ont un fonctionnement unique. Elles sont radiorésistantes, chimiorésistantes et leur caractère infiltrant les rend inopérables. Aucun des traitements standards n’étant efficace, ces cancers agressifs restent à ce jour incurables.
500
enfants touchés chaque année en Europe,
dont 50 en France.
0
traitement efficace
À ce jour, la recherche reste le seul recours.
La survie médiane est à
8,5
mois
pour les formes les plus agressives.
3 axes de recherche pour mieux lutter contre le GITC
1 Comprendre2 Créer3 Evaluer
Comprendre

Comprendre les mécanismes immunologiques du GITC

L’équipe du Dr Jacques Grill développe des avatars en 3 dimensions de la tumeur cérébrale de chaque patient. Appelés « mini-brains », ces clones de tumeur, cultivés en laboratoire, visent à analyser et comprendre les caractéristiques moléculaires et immunologiques des GITC. Les chercheurs testent différents traitements sur chaque mini-brain et évaluent ainsi leur efficacité.

Je fais un don
Créer

Éclairer l’oncologie pédiatrique

En corrélant les données comportementales de la tumeur des patients issues des « mini-brains », le projet BIOMEDE IA porté par le Dr David Castel recourt à l’intelligence artificielle pour produire de nouvelles connaissances sur les GITC. En créant des signatures moléculaires, cette approche permet de prédire la réponse de la tumeur aux traitements ou encore le risque métastatique.

Je fais un don
Evaluer

Évaluer et délivrer un nouveau médicament

Lancé grâce au soutien des donateurs et des mécènes de Gustave Roussy, l’essai international randomisé BIOMEDE 2.0 vise à évaluer « ONC2021 », un nouveau médicament porteur de grands espoirs pour les enfants atteints d’un GITC. L’essai comparera son efficacité associée à la radiothérapie par rapport au traitement standard actuel qui associe l’évérolimus et la radiothérapie. Cet essai inclura 368 patients sur 4 ans.

Je fais un don


N’attendons pas pour accélérer la recherche.
Vous aussi, vous pouvez agir contre les cancers de l’enfant !
Les gliomes infiltrants du tronc cérébral et de la ligne médiane représentent la forme de gliome la plus grave chez l’enfant et l’adolescent. Ces dernières années, nous avons travaillé à une meilleure connaissance de ces tumeurs. Nous sommes convaincus que les traitements doivent être adaptés à la biologie particulière de la tumeur de chaque patient. Il s’agit pour nous maintenant de créer et valider de nouveaux traitements grâce aux modèles d’étude que nous avons établis.

Dr Jacques Grill, pédiatre oncologue à Gustave Roussy
Nous mobilisons tous les moyens à notre disposition pour approfondir encore notre connaissance des gliomes infiltrants du tronc cérébral et enfin sortir de l’impasse thérapeutique. Les nouvelles technologies telles que l’intelligence artificielle sont un atout précieux pour relever ce défi. Le soutien des donateurs, lui, nous est indispensable pour tirer pleinement parti de ces possibilités et accélérer encore nos recherches.

Dr David Castel, coordinateur scientifique du projet de recherche sur les GITC
L’objectif est d’accélérer les innovations thérapeutiques pour les enfants atteints de gliome infiltrant du tronc cérébral en continuant de mieux comprendre ce cancer incurable. C’est avec la mobilisation de tous : chercheurs, médecins, parents et donateurs que ce défi pourra être relevé.

Pr Gilles Vassal, coordinateur du programme médico-scientifique pédiatrique de Gustave Roussy
Mon fils Noé a été diagnostiqué à l’âge de 7 ans d’un gliome infiltrant du tronc cérébral. Il est décédé en septembre 2014. Parce qu’il n’existe aucun traitement et parce que l’on ne peut laisser d’autres enfants partir et laisser des centaines de familles vivre dans le chagrin, n’attendons pas qu’il soit trop tard. Mobilisons-nous maintenant pour accélérer la recherche sur les cancers de l’enfant à l’échelle mondiale.

Frédéric Lemos, président de la campagne «Guérir le cancer de l’enfant au 21ème siècle»
1
2
3
4

Donnons sans attendre tous les moyens possibles aux chercheurs de Gustave Roussy
100 € soit 34 € après déduction fiscale =

L’extraction de l’ADN d’une tumeur


Je fais un don
250 € soit 85 € après déduction fiscale =

Une journée de travail d’un bio-informaticien


Je fais un don
500 € soit 170 € après déduction fiscale =

Un anticorps pour rechercher une cible dans une tumeur


Je fais un don
Gustave Roussy, premier centre de recherche et de soins en oncologie pédiatrique

En 1950, Gustave Roussy a créé le premier service de cancérologie de l’enfant et de l’adolescent en France. Aujourd’hui, ce département est centré sur le diagnostic et le traitement des tumeurs solides et lymphomes. Chaque médecin du département est expert au niveau national, européen et international. Ces dix dernières années, les recherches menées par l’équipe du Dr Jacques Grill, onco-pédiatre spécialiste des tumeurs cérébrales à Gustave Roussy, ont permis de mieux comprendre ces pathologies et d’ouvrir aujourd’hui de nouvelles pistes thérapeutiques prometteuses.

Au sein du Département de Cancérologie de l’Enfant et de l’Adolescent :
25 médecins
49 études cliniques ouvertes en 2020
2515 enfants soignés à Gustave Roussy en 2020

Gustave Roussy
Service Relations Donateurs
114 rue Édouard Vaillant
94805 VILLEJUIF CEDEX
N° SIRET : 775 741 101 00031