Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Documentaire diffusé le samedi 22 février sur France 2

France 2 a diffusé samedi 22 février 2020 à 13h15 un documentaire d’une cinquantaine de minutes sur une famille dont la petite fille atteinte d’un cancer a été prise en charge à Gustave Roussy. L’objectif du documentaire, initié fin 2018, était de sensibiliser le grand public aux cancers pédiatriques en suivant sur plusieurs mois le combat d’un enfant et de sa famille contre la maladie. 

La jeune patiente dont il est question dans ce reportage est décédée en mai 2019 en partie des suites d’une erreur pharmaceutique, qui avait été médiatisée en juillet dernier (voir le communiqué). Malgré les circonstances tragiques, la famille a tenu à maintenir la diffusion de ce documentaire pour mettre en lumière la réalité des cancers pédiatriques à travers leur histoire et sensibiliser le public aux besoins de la recherche. Déterminée à poursuivre son engagement dans la lutte contre les cancers pédiatriques, pour tous les autres enfants touchés par la maladie et pour les générations futures, la famille soutient actuellement des travaux de recherche menés à Gustave Roussy sur le médulloblastome.

Gustave Roussy tient à saluer le courage et la dignité de cette famille exceptionnelle.

La mission des médecins et soignants de Gustave Roussy est de combattre la maladie et de prolonger la vie, cet accident insupportable restera un traumatisme profond et durable pour l’ensemble du personnel de l’établissement et oblige toute l’institution. 

La priorité de la Direction générale reste de faire en sorte que ce qui est advenu ne puisse pas se reproduire et à ce titre, elle veillera à ce que le plan d’actions validé par l’Etat soit partagé avec tous les établissements de santé produisant et administrant des chimiothérapies.