Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Villejuif, le 28 septembre 2021

Septembre en or

Gustave Roussy inaugure sa nouvelle unité dédiée aux adolescents atteints de cancer.

C’est pendant le mois de sensibilisation aux cancers de l’enfant, Septembre en Or, que Gustave Roussy vient d’inaugurer en présence de Brigitte Macron, l’unité d’hospitalisation destinée aux adolescents et jeunes adultes, la Montagne, complètement rénovée 20 ans après sa création. Imaginée par les jeunes avec l’aide des soignants et de l’éducatrice spécialisée, la nouvelle unité est agréable et fonctionnelle, adaptée aux besoins de soin et d’accompagnement. La rénovation de cette unité clôture la troisième et dernière phase de l’ambitieux plan de transformation de tout le département dédié à la prise en charge des enfants et adolescents en un lieu unique à Gustave Roussy.

« Nous sommes fiers de pouvoir accueillir nos jeunes patients dans des espaces dédiés et adaptés. Il ne suffit pas de proposer les meilleurs traitements, l’environnement et la qualité de l’accueil comptent aussi beaucoup dans la prise en charge. La pédiatrie a ceci de spécifique qu’elle est souvent comme une « deuxième maison » pour de nombreuses familles le temps du traitement. Les accueillir dans des espaces chaleureux et pensés pour eux permet d’adoucir un peu la difficulté de l’épreuve qu’ils traversent », déclare la Dr Christelle Dufour, cheffe du département.

Pionnier dans la prise en charge des enfants, adolescents et jeunes adultes atteints de cancer, Gustave Roussy a créé, en 1950, le 1er service d’oncologie pédiatrique en France, et en 2002, la 1ère unité de cancérologie dédiée aux adolescents et jeunes adultes (13-25 ans), la Montagne.

Dirigé par la Dr Christelle Dufour depuis le printemps dernier, ce département de cancérologie de l’enfant et de l’adolescent prend en charge tous types de cancers pédiatriques, hormis les leucémies. Chaque médecin du département est expert au niveau national, européen et international. En 2020, 2 515 enfants, adolescents et jeunes adultes dont 500 nouveaux patients ont été soignés dans le département avec près de cinquante études cliniques ouvertes pour leur prise en charge thérapeutique. Les adolescents et jeunes adultes entre 13 et 25 ans représentent plus de 40 % des admissions.

Le cancer chez les enfants, adolescents et jeunes adultes reste la première cause de décès par maladie. Cependant, grâce aux progrès de ces dernières décennies, le nombre de patients guéris n’a cessé d’augmenter et 83 % de ces jeunes patients guérissent de leur cancer. Malgré tout, il reste beaucoup à accomplir. Les taux de guérison, mais aussi la qualité de vie du jeune patient et de son entourage (parents, fratrie, amis) durant le traitement, la qualité de vie d’adulte de ces enfants et jeunes guéris sont les préoccupations qui guident l’activité quotidienne et les travaux de recherche des équipes de Gustave Roussy.

Le cancer est une pathologie rare chez les adolescents et jeunes adultes. Chaque année, environ 1 700 nouveaux cas de cancers sont diagnostiqués sur une population totale de 7,7 millions d’individus âgés de 15 à 25 ans. Les pathologies les plus fréquentes sont les cancers hématologiques (lymphomes et leucémies), les sarcomes osseux ou extra‐osseux, les tumeurs germinales, les tumeurs cérébrales et les carcinomes. Ces pathologies comportant des caractéristiques bien spécifiques à cette tranche d’âge, une double expertise oncologique et pédiatrique est donc indispensable pour adapter au mieux la prise en charge de ces jeunes patients.

Les jeunes adolescents, en transition entre le monde de l’enfance et celui de l’adulte, avec des questionnements sur les modifications d’apparence, le début de la vie amoureuse, la poursuite des études, les 1ers emplois, ou encore l’apprentissage de l’autonomie nécessitent en plus de la prise en charge médicale adaptée et pluridisciplinaire, une prise en charge psycho‐socio‐éducative dédiée à cette tranche d’âge.

Précurseur de la prise en charge des adolescents et jeunes adultes atteints de cancer, le département de l’enfant et l’adolescent de Gustave Roussy a créé dès 2002 la 1ère unité en France qui leur est dédiée, « la Montagne », avec des locaux adaptés à leurs besoins et leurs demandes et des équipes soignantes (oncologue pédiatre, infirmière, psychologue, psychomotricienne) et non‐soignantes (assistante sociale, enseignants, éducateurs, chargé d’insertion) formées à cette prise en charge spécifique.

Depuis 2012, l’unité a été renforcée par une équipe transversale sur l’ensemble des départements de Gustave Roussy. Toutes ces personnes sont impliquées pour faire progresser la prise en charge globale de ces jeunes au quotidien dans le département mais aussi au niveau national et international, pour offrir à tous les meilleurs soins, et un accès précoce à l’innovation.

« Optimiser les déplacements des professionnels de santé avec la restructuration de l’ilot central, proposer un nouvel accueil, créer une salle de bain adaptée aux jeunes présentant une mobilité réduite ou avec des toxicités cutanées, créer 6 chambres individuelles au lieu de 2 actuellement avec une salle de bain privative pour plus d’intimité, mais aussi rénover le « Squat », salle de jeux et de détente réservée aux patients de 13 à 25 ans, agencer une nouvelle salle de repos pour les infirmières et accroitre la sécurisation des zones d’hospitalisation la nuit, sont de grandes améliorations que nous sommes heureux de mettre à la disposition de nos patients et de toute l’équipe » détaille la Dr Nathalie Gaspar, oncopédiatre et responsable de l’unité « la Montagne ».

« Près de vingt ans après la création de la Montagne, il nous tenait à coeur de repenser et moderniser cette unité, en harmonie avec le reste de l’architecture du département, pour offrir aux adolescents et aux jeunes adultes des espaces d’hospitalisation plus adaptés aux attentes spécifiques de leur âge mais aussi de nos soignants, fortement éprouvés depuis le début de cette pandémie » ajoute la Dr Dominique Valteau-Couanet, oncopédiatre et ancienne Cheffe du département à l’origine de ce vaste projet de rénovation.

« Nous remercions infiniment tous les donateurs petits et grands qui ont permis de financer 90 % de ces travaux et ont rendu possibles ces magnifiques rénovations et notamment la Fondation Funecap, le Fonds Haguro, la fondation des hôpitaux, la Fédération nationale des combattants et prisonniers de guerre, Atalian, Vygon et Ravensburger. Nous leur sommes tellement reconnaissants de nous donner les moyens d’accomplir notre mission dans de meilleures conditions » conclut la Dr Christelle Dufour.

Icône PDF ► Lire le communiqué en PDF

Catégorie de la page: