Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

15/02/2022

Journée internationale des cancers de l’enfant le 15 février

Première cause de décès par maladie chez l’enfant, les cancers pédiatriques touchent chaque année en France plus de 2800 enfants et adolescents soit 1 sur 440 avant l’âge de 15 ans. Cette maladie, rare en pédiatrie, nécessite des programmes de recherche spécifiques à l’heure où 20% de ces jeunes malades restent sans traitement. Acteur de référence mondial dans la recherche et les soins en oncologie pédiatrique, Gustave Roussy œuvre au quotidien afin de transformer les connaissances en innovations thérapeutiques au service des soins et de la qualité de vie de ces petits patients.  

Journée internationale du cancer de l’enfant

Au cœur du Plan stratégique Gustave Roussy 2030, la recherche dédiée aux cancers pédiatriques est un axe majeur. Elle intègre la compréhension de la biologie des cancers de l’enfant et l’ultra-personnalisation des soins et des traitements adaptés à chacun.

L’ambition du programme médico-scientifique (PMS) Crescendo est de faire des percées avec un fort impact scientifique et sociétal dans 3 domaines : les innovations thérapeutiques (médicaments, immunologie, essais précoces, parcours de soins, l’avant cancer (génétique, dépistage) et l’après-cancer (prévention des complications et séquelles, qualité de vie).       

Sur le front de la recherche : lancement de l’observatoire national PREDCAP

L’objectif de PREDCAP est d’améliorer les connaissances sur les syndromes de prédisposition aux cancers pour lesquels le sur-risque commence à l’âge pédiatrique, pour mieux guider le conseil génétique familial et la surveillance des patients porteurs d’une prédisposition. Réunissant 20 centres et laboratoires d’oncogénétique français, PREDCAP agrégera dans un premier temps l’ensemble des informations de façon rétrospective d’environ 500 enfants atteints d’un cancer dont la cause génétique a été identifiée au cours des 15 dernières années. A travers PREDCAP, les centres d’onco-pédiatrie français unissent leur expertise au service d’un enjeu sociétal majeur pour répondre à l’une des plus grandes préoccupations des familles : « pourquoi mon enfant a un cancer ? »

La création de PREDCAP a été rendue possible grâce aux fonds collectés dans le cadre de la grande campagne de la Fondation Gustave Roussy « Guérir le cancer de l’enfant au 21e siècle », et s’inscrit dans son axe 2 dédié à la génétique pour comprendre pourquoi certains enfants développent des cancers et identifier les prédispositions génétiques qui en sont responsables.

Lire le communiqué de presse : Lancement de l’observatoire national des syndromes de prédisposition aux cancers pédiatriques

Une exposition photos à Gustave Roussy au profit du service de pédiatrie

Du 15 février au 15 mai, le Hall de l’Hôpital de jour de Gustave Roussy accueille une exposition de photos intitulée « 86° Nord » et prises par Véronique Abour lors de son séjour au Spitzberg (Archipel du Pôle Nord) en 2014. Cette photographe et ancienne patiente de Gustave Roussy a souhaité mettre gracieusement en vente ses œuvres au public et personnel de l’hôpital. L’intégralité de la somme sera reversée au profit du département de cancérologie de l’enfant et de l’adolescent de l’institut et en faveur de la recherche sur les cancers de l’enfant.

exposition photos

La Fondation Babilou Family s’engage en faveur de la recherche pour les cancers pédiatriques

La Fondation Babilou Family signe un nouveau mécénat de 5 ans avec la Fondation Gustave Roussy. Depuis 2017, elle est le premier mécène engagé dans la campagne « Guérir le cancer de l’enfant au 21ème siècle » pour récolter des fonds et faire avancer la recherche. Cette grande campagne menée par Gustave Roussy a été lancée en 2017 sous l’impulsion de Frédéric Lemos, père de Noé, disparu à la suite d’un cancer à 10 ans et dont le visage est l’emblème de cette campagne. Elle a déjà permis de lancer de nombreux projets de recherche autour de la génétique, de l’après cancer et du gliome infiltrant du tronc cérébral et d’attirer en France une équipe de recherche de niveau international en immunologie des cancers et de la doter d’équipements de haute technologie.  Plus d’infos sur www.guerirlecancerdelenfant.fr

Au quotidien : immersion au cœur d’un service de pédiatrie pensé pour les plus jeunes

Créé en 1950, le 1er service de cancérologie pédiatrique de France a beaucoup évolué en plus de 70 ans. De nouveaux espaces ont été réaménagés pour le bien-être des plus jeunes. La Dr Christelle Dufour, pédiatre oncologue et cheffe du Département de cancérologie de l’Enfant et de l’Adolescent en fait la visite. Suivez le guide !

 

Cette vidéo est hébergée par Youtube. Pour la lire sur notre site, il est nécessaire d'autoriser les cookies.
Accepter les cookies

Sources des chiffres : INCA

 

Essais Cliniques

La recherche avance : un an d’essais cliniques menés à Gustave Roussy

Les tumeurs de l’enfant se distinguent radicalement de celles des adultes nécessitant des traitements et protocoles de soins spécifiques. Plusieurs essais cliniques nationaux et internationaux ont été menés en 2021, coordonnés par le Département de cancérologie de l’enfant et de l’adolescent de Gustave Roussy pour faire avancer la recherche. Beaucoup ont fait l’objet de publications scientifiques et notamment :

Tumeurs solides de l’enfant
Juin 2021 – European journal of cancer
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33892407/
Entièrement dédié aux enfants et porté par Gustave Roussy, l’essai ESMART est partie intégrante du programme ACSé de l’Inca. Il vise à accélérer l’accès à un traitement ciblé pour les enfants et adolescents en rechute ou en échec thérapeutique. Il permet aussi de tester un panel de molécules innovantes, seules ou en association.

Médulloblastome
Juillet 2021 – Neuro Oncology
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33377141/
Le médulloblastome est la plus fréquente des tumeurs embryonnaires du système nerveux central et reste très invasive. Au moment du diagnostic, la moitié des enfants présentent des métastases. Cet essai clinique de phase II a cherché à évaluer la survie sans progression de la maladie et définir les caractéristiques moléculaires des tumeurs chez des enfants âgés de 5 à 19 ans lors du diagnostic.

Tumeurs solides malignes récurrentes ou réfractaires
Juillet 2021 – European Journal of Cancer
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34157616/
Cette étude clinique de phase 1 a évalué la sécurité, la dose maximale tolérée et l’activité antitumorale d’une molécule, le regorafenib, chez des enfants atteints de tumeurs solides.  

Ostéosarcome
Septembre 2021 – Lancet Oncology 
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34416158/
L’ostéosarcome est la plus fréquente des tumeurs malignes osseuses chez les adolescents et jeunes adultes. Cette étude internationale a testé l’association de plusieurs médicaments avec la chimiothérapie, démontrant sa faisabilité, et son efficacité dans les rechutes chez les jeunes de moins de 25 ans. 

Tumeurs malignes avancées
Novembre 2021 – Journal of Clinical oncology 
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34347542/
Cette étude fait intégralement partie du programme ASé eSMART et vise à évaluer l’effet de plusieurs médicaments combinés entre eux chez des enfants atteints de tumeurs malignes avancées ou en rechute. 

Tumeurs malignes avancées
Novembre 2021 – European Journal of cancer
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34543871/
Dans le prolongement du programme ACSé eSMART, cet essai Clinique a évalué l’efficacité d’un nouveau médicament, seul ou en combinaison, chez de jeunes patients atteints de tumeurs solides (gliomes et sarcomes) en rechute ou au stade avancé.