Informations pratiques

Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

> Patients Internationaux

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

27/11/2018

Onze chercheurs de Gustave Roussy parmi les plus cités au monde

Onze experts de Gustave Roussy figurent dans la liste 2018 des chercheurs les plus cités dans le monde publiée par Clarivate Analytics.

La liste des Highly Cited Researchers, éditée par Clarivate Analytics, identifie les scientifiques, toutes disciplines confondues, ayant démontré une influence significative à travers la publication d'articles les plus largement cités au cours des dix dernières années.

Spécialiste des analyses de la production scientifique, Clarivate Analytics sélectionne les chercheurs pour leurs travaux exceptionnels et pour l'influence globale significative qu'ils exercent dans plus de 21 champs d'étude scientifiques.

Cette année, onze experts de Gustave Roussy figurent parmi les 6 000 chercheurs internationaux cités dans la liste publiée par Clarivate Analytics le 27 novembre 2018, sur 157 chercheurs français recensés (dont 103 chercheurs dans les domaines des sciences de la vie).

Gustave Roussy est par ailleurs le seul centre de lutte contre le cancer français présent dans ce classement.

Professeur Fabrice André

Portrait du Pr Fabrice AndréSpécialiste de la prise en charge des cancers par médecine personnalisée, le Professeur Fabrice André est oncologue au sein du comité de Pathologie mammaire à Gustave Roussy et directeur de l’unité de recherche Inserm U981 « Biomarqueurs prédictifs et nouvelles stratégies moléculaires en thérapeutique anticancéreuse ».

Fabrice André consacre ses travaux aux biomarqueurs et aux thérapies personnalisées dans le domaine du cancer, notamment du cancer du sein. L’un de ses objectifs est d’identifier les biomarqueurs génétiques associés à la résistance aux thérapies ciblées dans le cancer du sein métastatique. Ces travaux impliquent de la recherche fondamentale, de la bioinformatique, des biotechnologies et de la recherche clinique.

Lauréat du prix « Young Investigator and Career Development » de l’ASCO, le Pr Fabrice André est l’auteur de plus de 200 publications dans des revues scientifiques. Il est rédacteur en chef des Annals of Oncology, et est membre de plusieurs instances scientifiques et de sociétés savantes et académiques (ASCO, ESMO, AACR, IMPAKT).

Docteur Marie-Christine Boutron-Ruault

Portrait du Dr Marie-Christine Boutron-RuaultSpécialisée en gastroentérologie et médecine interne, en nutrition et épidémiologie, le Docteur Marie-Christine Boutron-Ruault est coresponsable de l’équipe Inserm « Générations et Santé » du centre de recherche en épidémiologie et santé des populations (CESP) et directrice adjointe du CESP, Inserm U1018. Elle est vice-présidente de la Commission scientifique spécialisée « Santé publique, Technologies de la santé » de l’Inserm.

Ses travaux de recherche portent sur l’étude des déterminants des pathologies chroniques, en particulier chez la femme, des principaux cancers (colorectal, sein, thyroïde), et des pathologies chroniques majeurs en particulier diabète, maladies cardiovasculaires, rhumatismes inflammatoires, et maladies inflammatoires de l’intestin. Elle s’intéresse particulièrement à l’épidémiologie nutritionnelle. Elle prend part à de nombreuses cohortes nationales et internationales afin de mettre en place de nouveaux programmes de recherche.

Auteur de 600 publications internationales, elle participe à de nombreux comités d’experts (vice-présidente du Comité d’Experts Spécialisés en Nutrition Humaine à l’ANSES), et a été membre du panel international d’experts pour la révision du code européen contre le cancer, et du panel d’évaluation des fractions attribuables (IARC-INCA).

Docteur Françoise Clavel-Chapelon

Portrait du Dr Françoise Clavel-ChapelonLe Dr Françoise Clavel-Chapelon est chercheuse épidémiologiste et directrice de l’équipe Inserm « Nutrition, hormones et santé des femmes » à Gustave Roussy.

Les travaux du Dr Françoise Clavel-Chapelon portent principalement sur le rôle des facteurs nutritionnels, hormonaux et reproducteurs en relation avec le risque de différentes maladies, initialement le cancer du sein, puis les cancers de la thyroïde, du côlon-rectum, de la peau, ou encore de l’endomètre.

Françoise Clavel-Chapelon a mis en place en 1990 une cohorte de 100 000 femmes de l’Éducation nationale (cohorte E3N), la première étude de cohorte de femmes, reconnue « très grand investissement de recherche » par le ministère de la Recherche en 2008. Elle a ensuite mis en place une cohorte familiale, la cohorte E4N, basée sur les conjoints, enfants et petits-enfants des femmes E3N afin d’étudier ce qui dépend de la génétique ou d’un environnement partagé dans le risque des grandes pathologies chroniques de l’adulte. La cohorte E4N a bénéficié d’un financement au titre du PIA1 Grand Investissement d’Avenir par l’ANR. Ces deux cohortes ont permis d’ouvrir un potentiel de recherche considérable exploité par plusieurs équipes de recherche pour comprendre l’implication des facteurs environnementaux et génétiques dans de nombreuses maladies. Françoise Clavel-Chapelon a publié plus de 570 articles scientifiques dans des revues internationales. Elle est en retraite depuis janvier 2017.

Professeur Alexander Eggermont

Portrait du Pr Alexander EggermontChirurgien et titulaire d’un doctorat en immunologie des tumeurs de l’université Erasmus de Rotterdam, spécialisé dans la recherche en immunothérapie et le soin des mélanomes et sarcomes, ainsi que dans la recherche fondamentale en pathophysiologie et immunologie des tumeurs, le Professeur Alexander M.M. Eggermont est directeur général de Gustave Roussy depuis 2010.

Le Pr Alexander Eggermont est professeur d’oncologie Classe exceptionnelle à l’université Paris-Sud et professeur de chirurgie oncologique à l’université Erasmus de Rotterdam. Il est titulaire de la chaire du réseau international de recherche sur le cancer à l’université Erasmus de Rotterdam et titulaire honoraire de la chaire de chirurgie oncologique Joseph-Maisin de l’université catholique de Louvain.

Le Pr Alexander Eggermont est l’auteur de plus de 700 publications scientifiques et a supervisé 36 thèses de doctorat à l’Erasmus University M. Il est rédacteur en chef du European Journal of Cancer. Il a reçu de nombreux prix en récompense de ses travaux sur le traitement du cancer. I

l est actuellement président de Cancer Core Europe, de l’Académie européenne des Sciences du cancer et du conseil d’administration du CRUK, est membre du Wissenschaftsrat (DFG), du comité exécutif d’ESMO, et vice-président en charge de la stratégie de Recherche d’Unicancer.

Docteur Bernard Escudier

Portrait du Dr Bernard EscudierMédecin oncologue à Gustave Roussy, le Docteur Bernard Escudier mène des travaux de recherche sur le cancer du rein, notamment en immunothérapie, et le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques pour cette pathologie. Membre du comité génito-urinaire de Gustave Roussy, le Dr Bernard Escudier est spécialiste de la prise en charge du cancer du rein.

Les travaux de recherche du Dr Bernard Escudier portent principalement sur le cancer du rein notamment l’immunothérapie et le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques pour cette pathologie. Il est l’auteur de plus de 450 publications dans des revues scientifiques de renom.

Pendant vingt ans, il a été à la tête du groupe français d’Immunothérapie qui mène des études multicentriques sur le cancer du rein. Le Dr Escudier est l’investigateur principal de nombreux essais de phase I à III, sur les thérapeutiques ciblées et en immunothérapie. Bernard Escudier est coordinateur du groupe de recommandations de l’ESMO sur le cancer du rein, membre de l’ASCO, de l’AACR et l’ESMO ; il est membre du conseil d’administration de la Kidney Cancer Association (KCA) et président de l’association A.R.Tu.R (l’association pour la recherche sur les tumeurs du rein).

Professeur Karim Fizazi

Portrait du Pr Karim FizaziSpécialiste de la prise en charge du cancer de la prostate, oncologue médical à Gustave Roussy, le Professeur Karim Fizazi est professeur en oncologie à l’Université Paris-Sud.

Karim Fizazi est à la tête d’études majeures en oncologie : rôle du denosumab dans la prévention des complications des métastases osseuses du cancer de la prostate, impact d’une chimiothérapie associée au traitement de référence sur la survie sans rechute chez des patients atteints d’un cancer de la prostate localisé et à haut risque (étude GETUG 12), nouveau standard de traitement pour les jeunes patients atteints d’un cancer grave du testicule (étude GETUG 13).

Il publie en 2017 les résultats de l’étude LATITUDE qui modifient le traitement des patients nouvellement diagnostiqués d’un cancer métastatique de la prostate. Il dirige l’étude ARAMIS sur le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique à haut risque.

Le Pr Fizazi a mis en place le PEACE (Prostate Cancer Consortium in Europe) et dirige les deux premiers grands essais européens de phase III : PEACE-1 et PEACE-2.

Le Pr Fizazi est éditeur adjoint de la revue European Journal of Cancer et est l’auteur de plus de 300 publications scientifiques.

Docteur Oliver Kepp

Portrait du Dr Oliver KeppSpécialiste de l’immunothérapie anticancéreuse, le Dr Oliver Kepp est chargé de recherche dans l’unité de recherche « Apoptose cancer et immunité » (Inserm/Gustave Roussy/Université Paris-Saclay) et directeur de la plateforme de criblage cellulaire PACRI à Gustave Roussy.

Le Dr Oliver Kepp consacre ses recherches à l’immunothérapie anticancéreuse, en se concentrant sur une approche intégrative, c’est-à-dire la biologie des systèmes grâce à l’identification de nouvelles molécules et à la détermination de leur mode d’action en cancérologie. L’objectif consiste à identifier des molécules anticancéreuses qui par leur mode d’action induisent une réponse immunitaire permettant d’augmenter l’efficacité de la thérapie.

Il est l’auteur et co-auteur de près de 200 publications scientifiques et est l’un des auteurs les plus cités au niveau mondial dans le domaine de la biologie cellulaire.

Professeur Guido Kroemer

Portrait du Pr Guido KroemerDirecteur des plateformes de métabolomique et de biologie cellulaire de Gustave Roussy et de l’équipe Inserm « Metabolisme, cancer et immunité », le Pr Guido Kroemer est également professeur à la Faculté de médecine de l’université Paris-Descartes, professeur adjoint au Karolinska Institute, professeur honoraire au Suzhou Center of Systems Medicine, directeur adjoint du Centre de recherche des Cordeliers et praticien à l’Hôpital Européen Georges- Pompidou.

Guido Kroemer a largement contribué à la recherche dans le domaine de la biologie cellulaire et la recherche sur le cancer, notamment en étudiant les mécanismes du contrôle mitochondriale dans la mort cellulaire, du rôle anti-vieillissement de l’autophagie et des réponses immunitaires garantissant le succès des traitements anticancéreux.

Les travaux de Guido Kroemer ont été salués par de nombreux prix scientifiques prestigieux. Auteur de plus de 1 150 publications dont 36 dans Cell, Science et Nature, Guido Kroemer fait partie de nombreux comités éditoriaux et est rédacteur en chef de Cell Stress, de OncoImmunology, de Microbial Cell, et de Molecular & Cellular Oncology. Le Pr Kroemer est membre de nombreuses instances scientifiques et académiques (EMBO, Leopoldina, EAS, EASA, EACS, IUF) et est à la tête de plusieurs groupes de recherche (Labex «Immuno-oncologie», ERI-ICP, EATI).

Professeur Caroline Robert

Portrait du Pr Caroline RobertSpécialiste de la prise en charge du mélanome par les nouveaux traitements : immunothérapies et thérapies ciblées, le Professeur Caroline Robert dirige, avec le Dr Stephan Vagner, l’équipe de recherche sur le mélanome au sein de l’unité Inserm U981 ainsi que le service de Dermatologie à Gustave Roussy. Elle est également responsable de l’enseignement de dermatologie au sein de l’université de Médecine Paris-Sud.

Le Pr Caroline Robert se consacre à la recherche clinique et translationnelle sur le mélanome, à l’étude des résistances aux traitements ciblés et à l’immunothérapie ainsi que l’étude des effets secondaires cutanés des médicaments anticancéreux.

Elle a coordonné de nombreux essais cliniques nationaux et internationaux pour le traitement des patients atteints de mélanome métastatique et est l’auteur de plus de 200 articles parus dans des journaux scientifiques de haut niveau dont plusieurs ont été publiés dans Nature et le New England Journal of Medicine. Elle est impliquée dans plusieurs groupes coopérateurs internationaux en recherche et en médecine : ESMO, EORTC, EADO, ASCO, AACR. Elle a créé avec Jean-Pierre Babel, le collectif Ensemble contre le Mélanome.

Professeur Jean-Charles Soria

Portrait du Pr Jean-Charles SoriaLe Professeur Jean-Charles Soria, est professeur de médecine et oncologue médical. Il a été directeur du SIRIC Socrate (Site de Recherche Intégrée sur le Cancer) à Gustave Roussy et responsable des cours de chimiothérapie de Gustave Roussy. Depuis septembre 2017, le Pr Soria est senior vice-président et directeur des Oncology Innovative Medicines chez MedImmune.

Expert internationalement reconnu des thérapies ciblées, de l’immunothérapie et du cancer du poumon, le Pr Soria axe ses travaux de recherche sur les essais cliniques précoces, les biomarqueurs pharmaco-dynamiques, le cancer du poumon, l’immunothérapie et la médecine personnalisée. Il est également impliqué dans la recherche translationnelle liée à la médecine de précision et à la progression tumorale notamment dans les modèles de cancer de poumon (UMR 981).

Le Pr Soria est l’investigateur principal de plus de 100 essais de phase I, 20 essais de phase II, et 6 essais de phase III. Il est auteur et co-auteur de plus de 530 publications parues dans des revues de haut niveau telles que le New England Journal of Medicine, le Journal of the National Cancer Institute, et le Journal of Clinical Oncology.

Professeur Laurence Zitvogel

Portrait du Pr Laurence ZitvogelOncologue clinicienne, le Pr Laurence Zitvogel est également professeur titulaire en biologie à l’Université Paris-Saclay, directrice de l’unité de recherche Inserm « Immunologie des tumeurs et immunothérapie » à Gustave Roussy et du projet de Recherche Hospitalo-Universitaire Torino-Lumière, ainsi que du grand consortium européen Oncobiome.

Depuis plus de 25 ans, le Pr Zitvogel contribue activement à l’avancée de la recherche en cancérologie, notamment dans les domaines de l’immunologie et l’immunothérapie, en alliant la recherche fondamentale et translationnelle. Pionnière sur le concept de la mort des cellules immunogènes, elle a
récemment mis en évidence le rôle de certains microbiotes intestinaux dans l’efficacité des traitements anti-cancéreux en régulant l’immunité antitumorale.

Récompensée par de nombreux prix d’académies nationales et de centres de recherche, elle est membre correspondante de l’Académie nationale de médecine et de l’European Academy of Cancer Sciences (EACS).

Auteur de plus de 410 publications scientifiques, elle est la première femme récompensée ou reconnue par l’ESMO et Scienza Madre comme immunologiste en Europe.

 

Voir la liste 2018 des chercheurs les plus cités de Clarivate