Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Villejuif, le 28 janvier 2020

Une mobilisation record : plus de 3 millions d’euros collectés pour la recherche sur les cancers pédiatriques à Gustave Roussy grâce à la vente aux enchères #orducommun  

La 3e édition d'une soirée vraiment #ORduCommun s’est déroulée hier soir à l’Hôtel de ville de Paris au profit de la recherche en oncologie pédiatrique à Gustave Roussy, 1er centre de lutte contre le cancer en Europe.

En présence de la Maire de Paris, Madame Anne Hidalgo, du Président Nicolas Sarkozy et de Madame Brigitte Macron, la vente a battu tous les records et les enchères, complétées par un don de 1 million d’euros annoncé en début de soirée par la branche Hôtels Café Restaurants, ont permis de collecter plus de 3 millions d’euros pour la campagne « Guérir le cancer de l’enfant au 21e siècle ».

Pr Jean-Charles Soria, Nicolas Sarkozy, Brigitte Macron, Anne Hidalgo, Magali et Frédéric Lemos

De gauche à droite :
Pr Jean-Charles Soria, directeur général de Gustave Roussy, Nicolas Sarkozy, Brigitte Macron, Anne Hidalgo, Magali et Frédéric Lemos
© Gustave Roussy

Sous l’impulsion de Frédéric Lemos, président de LFPI Reim, et avec le soutien de sa femme Magali, la Fondation Gustave Roussy a lancé en 2017 une campagne visant à collecter 10 millions d’euros d’ici 2020 pour guérir plus d’enfants, mieux et plus vite. En deux années seulement, ce 1er palier de 10 millions est déjà atteint et a permis d’initier de grands projets de recherche et de recruter une équipe de chercheurs de haut niveau. La 1re édition de ce Gala avait permis de lever 900 000 euros en 2018, et celle de 2019 avait vu s'envoler les enchères avec 1,9 million d'euros collectés. Un record encore une fois battu cette année avec plus de 2 millions d'euros réalisés grâce à la vente aux enchères, complétés par l’annonce d’un don majeur d’un million : plus de 3 millions au total qui témoignent d'une générosité #ORduCommun !

La collecte de cette soirée amorce une nouvelle phase dans cette campagne avec l’objectif de lever 10 millions d'euros supplémentaires pour aller plus loin au bénéfice des enfants atteints de cancer et participer à un projet immobilier qui abritera des équipes de recherche dédiées à l'oncologie pédiatrique.

Les 350 personnes présentes à ce dîner de Gala ont répondu avec enthousiasme et engagement aux enchères, animées brillamment par Maïtena Biraben et deux prestigieux commissairespriseurs, Matthieu Lamoure et Arnaud Oliveux de la maison Artcurial. Les lots exceptionnels
généreusement offerts par ceux qui soutiennent cette cause aux côtés de Gustave Roussy ont fait des heureux. La vente a commencé avec une sculpture en chocolat vendue 78 000 euros qui sera offerte le 29 janvier aux enfants hospitalisés à Gustave Roussy.

Un comité de campagne décidé à vaincre cette maladie  

Frédéric Lemos préside cette campagne qu’il dédie à son fils Noé disparu d’un cancer en 2014 et qui incarne déjà l’espoir de guérir d’autres générations d’enfants touchés par cette maladie. Cet acteur français de l’immobilier tertiaire, dont la société a en particulier investi dans la Tour Montparnasse, a été rejoint au comité de campagne par Patrick Le Lay, président de la chaîne TF1 de 1988 à 2008, Edouard Carle, fondateur et co-président des crèches Babilou, Sebastien Verdeaux qui, après dix années passées chez JP Morgan, a créé Letus Private Office et par Anne-Sophie d’Andlau et Catherine Berjal, co-associées du fonds CI-AM. Le Président Nicolas Sarkozy est le parrain de cette campagne.

Un cancer à 7 ans, sérieux ?

La campagne "Guérir le cancer de l’enfant au 21e siècle"

Les mots guérir et cancer ne sont pas encore systématiquement associés. Aujourd’hui, même si les progrès de ces dernières décennies permettent à 80 % des jeunes patients de guérir dans les cinq ans suivant le diagnostic de la maladie, près des deux tiers d’entre eux garderont des séquelles à l’âge adulte. Il reste 20 % d’enfants en échec de traitement et pour qui la recherche est aujourd’hui le seul espoir. Sur les 10 millions collectés dans la 1re phase de cette campagne :

  • Près de 4 millions sont consacrés à la recherche en immunologie pour comprendre comment les cancers pédiatriques échappent au système immunitaire afin de développer des immunothérapies spécifiques et efficaces chez l’enfant et pour que les enfants puissent eux aussi bénéficier de la révolution de ces traitements,
  • 4 millions ont été dédiés à la recherche en génétique pour comprendre pourquoi les enfants ont un cancer car, dans 90 % des cas, le pédiatre ne connaît pas la réponse à la question des parents « Pourquoi mon enfant a-t-il un cancer ? ».
  • Près de 2 millions d’euros financent la recherche transdisciplinaire, clinique et biologique pour comprendre, dépister et prévenir les complications tardives des traitements donnés pendant l’enfance.
  • Enfin, 700 000 euros permettent en ce moment de développer de nouveaux outils d’information pour les jeunes patients et leur famille afin de faciliter les parcours de soins et de réduire l’anxiété générée par l’incompréhension.

Mais le combat continue et la mobilisation du Comité de campagne et de leur réseau restera entière tant que la maladie n’aura pas été vaincue.

Plus d’infos : www.guerirlecancerdelenfant.fr

A propos des cancers de l’enfant

Les cancers pédiatriques sont des cancers rares et représentent la première cause de décès par maladie chez les enfants de plus d’un an. Chaque année en France, 1 700 nouveaux cas sont diagnostiqués chez les enfants et 800 chez les adolescents, soit un enfant sur 440. Les cancers pédiatriques regroupent une soixantaine de pathologies différentes.

A propos du département de cancérologie de l’enfant et de l’adolescent de Gustave Roussy

Pionnier dans la prise en charge des jeunes patients avec la création en 1950 du 1er service de cancérologie pédiatrique en France, Gustave Roussy et ses équipes poursuivent leurs travaux afin d’améliorer le taux de survie et la qualité de vie future de ces jeunes patients.

Actuellement le département de cancérologie de l’enfant et de l’adolescent mène une trentaine d’essais cliniques.

Dirigé par le Dr Dominique Valteau-Couanet, ce département prend en charge tout type de cancer pédiatrique : neuroblastomes, tumeurs cérébrales, tumeurs osseuses et des parties molles, lymphomes, tumeurs germinales et tumeurs rares.

Pour en savoir plus sur le Département de cancérologie de l’enfant et de l’adolescent

A propos de la Fondation Gustave Roussy

Créée en 2005, la Fondation Gustave Roussy a pour mission de financer la recherche menée à Gustave Roussy, tout en conservant au coeur de ses actions l'objectif d'améliorer la prise en charge et la qualité de vie des patients. La Fondation Gustave Roussy est agréée par le "Comité de la Charte du don en confiance" depuis juin 2009.

PDF icon Lire le communiqué en PDF

Catégorie de la page: