Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Programme Clinicobiome

Un programme médico-scientifique d'envergure sur l'impact du microbiote dans le traitement du cancer.

Responsables
Pr Laurence Zitvogel
Dr Lisa Derosa

Frise de présentation (bandeau): 
Programme Clinicobiome

Clinicobiome, la clinique du microbiote

Dans la lutte contre le cancer, l’équipe de recherche de la Professeure Laurence Zitvogel s’intéresse depuis près d’une décennie au rôle du microbiote intestinal dans l’apparition et le traitement des cancers. Pionnière dans ce domaine de recherche, son équipe a ainsi mis en évidence que, chez certains patients, l’inefficacité des traitements d’immunothérapie et de chimiothérapie était corrélée avec un déséquilibre de leur microbiote intestinal.

En se basant sur ces découvertes, Gustave Roussy a lancé le programme médico-scientifique Clinicobiome pour franchir une étape décisive et développer de nouvelles approches thérapeutiques contre le cancer en proposant :

  • Quatre essais cliniques comprenant des interventions sur le microbiote afin d’augmenter significativement l’efficacité des traitements
  • Une vaste étude épidémiologique comportant des prélèvements biologiques pour mieux diagnostiquer la dysbiose intestinale, ses répercussions sur l’immunité et le métabolisme et sa valeur pronostique

Ces études permettront :

  • D’étudier différents microbiotes et leurs rôles dans les traitements contre le cancer
  • De définir des signatures métagénomiques microbiennes permettant de prédire la résistance aux thérapies anti-cancers
  • D’étudier comment certains microorganismes agissent sur le système immunitaire et sur le métabolisme des patients
  • De faire la preuve de concept que les traitements axés sur le microbiote contournent les résistances aux immunothérapies

L’équipe Clinicobiome est composée de médecins, pharmaciens, chercheurs, ingénieurs et techniciens dédiés à cet ambitieux projet et capables d’utiliser des technologies de pointe dans le domaine de la recherche médicale.

Les explications en vidéo

Cette vidéo est hébergée par Youtube. Pour la lire sur notre site, il est nécessaire d'autoriser les cookies.
Accepter les cookies

 

Les 5 projets du programme Clinicobiome :

 

CLINICOBIOME-ONCOBIOTICS

Etude épidémiologique prospective visant à évaluer la dysbiose intestinale associée aux cancers et à la résistance primaire.

Objectifs : valider des signatures microbiennes prédictives de la réponse aux traitements, créer une biobanque de données et des kits de diagnostic rapide de la dysbiose intestinale.

 

KETOREIN

Etude pilote de phase II évaluant le régime cétogène concomitant au Nivolumab plus Ipilimumab dans le carcinome rénal métastatique.

Objectif : démontrer qu’un régime cétogène peut améliorer de 20% l’efficacité de l’immunothérapie prescrite dans le cadre du traitement de cancer du rein avancé/métastatique.

 

PEACOCK

Essai de phase II non randomisé évaluant l’association CAPOX-Bevacizumab plus Pembrolizumab en 1re ligne des cancers du côlon métastatique.

Objectif : étudier l’efficacité d’une chimiothérapie dans le cancer du côlon MSS, le CAPOX Bevacizumab, quand il est associé au Pembrolizumab sur une sous-population de patients MSS ayant un microbiote iléal adjuvantisant.

 

IMMUNOLIFE

Étude randomisée de phase II évaluant la transplantation fécale de microbiote concomitant au Cemiplimab versus choix de l’investigateur chez les patients atteints de cancer du poumon, du rein et de la vessie avancés et résistants à l’anti-PD-1/PD-L1 à cause de l’utilisation d'antibiotiques.

Objectif : démontrer que la transplantation fécale permet de restaurer une réponse objective chez des patients traités par antibiotique et résistant à une immunothérapie.

 

ONCOPHILA

Étude de phase II randomisée combinant Akkermansia pp2261 avec le Pembrolizumab en première ligne dans le cancer du poumon non à petites cellules.

Objectif : déterminer si l’OncoBax - Akkermansia pp2261 - est capable de lever les résistances au traitement de première ligne à base de Pembrolizumab chez les PDL-1 >50%.