Informations pratiques

Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

> Patients Internationaux

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

22/05/2018

Psycho-oncologie : des dispositifs pour tous

Composante à part entière du soin en cancérologie, la prise en charge psychologique est assurée à Gustave Roussy par l'unité de psycho-oncologie de son Département Interdisciplinaire de Soins de Support aux Patients en Onco-hématologie (DISSPO). Cette équipe intervient auprès des patients - adultes et enfants - et de leurs proches, pour prévenir et traiter les répercussions négatives de la maladie sur leur quotidien. Différents types de consultations sont proposés et sont intégrés dans la prise en charge globale par l'Assurance Maladie.

Consultations individuelles

Tous les patients ont accès au service de psycho-oncologie. Certains sollicitent directement cet accompagnement, d'autres sont orientés par les équipes de soins. Les patients qui en ressentent le besoin peuvent consulter un psychiatre ou un psychologue à tout moment de leur prise en charge, chaque fois qu'ils le souhaitent, même après la fin des traitements.

Dispositif original à Gustave Roussy : un psychologue et un psychiatre, dits "d'astreinte", répondent, cinq jours sur sept, de 9 heures à 18 heures, aux demandes urgentes et apportent une réponse dans la journée aux patients qui en ont besoin. Des solutions peuvent également être adaptées avec le DISSPO pour éviter aux patients de se déplacer.

Consultations de couple ou familiales

Conjoints ou proches de patients peuvent être reçus en consultations individuelles, ponctuellement ou pour un suivi plus long. L'équipe reçoit aussi les patients en consultation avec leur conjoint, leurs enfants, leurs parents dans le cas de patients jeunes adultes, leur fratrie... "Voulant se protéger l'un l'autre, les couples peuvent avoir du mal à se parler. Résultat : les deux vont mal alors qu'ils pourraient s'entraider", explique Sarah Dauchy, psychiatre et chef du DISSPO.

Consultations de couple avec l'équipe de psycho-oncologie de Gustave Roussy

Consultations spécifiques

Les patients atteints de troubles psychiatriques avant la maladie bénéficient de consultations adaptées. Cette comorbidité favorise les situations de perte de chance, via par exemple les refus de traitements ou les phobies vis-à-vis des soins et examens médicaux. L'accompagnement psychiatrique, en lien avec l'équipe de ville, est ici fondamental.

Aide au sevrage tabagique et à l'alcool

Gustave Roussy est le seul centre à disposer d'une équipe d'addictologie intégrée, avec un médecin et une infirmière spécialisés. La consommation de tabac, alcool ou autres drogues et médicaments entraîne une moins bonne qualité de vie physique et psychique. De plus, ces substances interfèrent avec les traitements : difficultés de cicatrisation, augmentation du risque de récidive... La période du cancer est favorable à l'arrêt car les patients sont généralement plus motivés.

Groupes de parole

Diverses prises en charge collectives sont disponibles à Gustave Roussy. Le groupe de parole le plus ancien est destiné aux enfants de parents malades (deux après-midi par mois, pour tous âges, dès le début de la prise en charge). Un autre est, depuis plus de dix ans, destiné aux patients après leurs traitements de cancers du sein. Anxiété, sexualité, reprise du travail... y sont abordés.

En janvier 2018, un nouveau groupe a été créé, destiné aux patients atteints de cancers avancés ; d'inspiration cognitivo-comportementale, il cible plus les enjeux de la vie avec un traitement au long cours, la lassitude des traitements, l'angoisse de l'évolution de la maladie.

Groupe de parole animé par l'équipe de psycho-oncologie de Gustave Roussy

En pédiatrie aussi

L'équipe de psycho-oncologie s'attache à ce que tous les enfants atteints de cancer puissent rencontrer un psychiatre ou une psychologue. Des groupes de parole leur sont aussi proposés, l'un dédié aux enfants atteints de tumeurs cérébrales qui ont besoin d'une réhabilitation cognitive pour retrouver une vie sociale épanouie, l'autre pour les frères et soeurs d'enfants malades.

Pour plus d'informations