Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Séverine Roy, Cheffe de Projets translationnels en dermatologie

Séverine Roy De son DEUG d’ingénierie des métiers de la santé et d’un premier poste d’assistante médicale, à Gustave Roussy, en 2006, à la recherche translationnelle en dermatologie, Séverine Roy a franchi les étapes et les diplômes avec pugnacité et passion.  Après avoir été Assistante Médicale de Recherche (AMR), puis Attachée de Recherche Clinique (ARC), la jeune femme est aujourd’hui Cheffe de Projets (CP) translationnels dans l’équipe du Bureau Opérations Cliniques, au carrefour entre recherche  fondamentale et recherche clinique et à l’interface entre chercheurs, médecins et patients.

Aux commandes d’une base de données qu’elle a créée en 2019, Séverine Roy est chargée d’administrer l’exploitation des échantillons sanguins et tissulaires recueillis sur les patients, ainsi que toutes les données qui leur sont associées. L’objectif visé est d’identifier de nouveaux biomarqueurs potentiels de rechute, de résistance à une thérapeutique comme l’immunothérapie ou de prédiction de réponse à un traitement. Une tâche désormais facilitée par les récentes prouesses technologiques que constituent l’intelligence artificielle, la modélisation de données ou les mathématiques appliquées.

Au sein du service de dermatologie de la Pr Caroline Robert, avec qui elle collabore étroitement, la Cheffe de Projets translationnels est en interaction avec tous les corps de métier autour des patients : médecin, chirurgien, ARC, AMR, assistante médicale, chercheur, radiologue interventionnel, anatomopathologiste… Elle est également en charge de la procédure règlementaire des projets de recherche hors RIPH (Recherche Impliquant la Personne Humaine) : déclaration, rédaction des synopsis et des notes d’information à destination des patients. Elle doit ensuite initier la sortie des échantillons et leur transmission. Autant de missions qui lui demandent organisation, anticipation et un certain dynamisme dont elle ne manque pas.

En 15 ans, Séverine Roy a eu la chance de participer aux différents essais cliniques qui ont permis de mettre sur le marché les thérapies ciblées anti-BRAF et anti-MEK ainsi que les immunothérapies dirigées contre les points de contrôle immunitaires CTLA-4 et PD1 qui ont révolutionné la prise en charge des patients atteints de mélanome métastatique, un cancer très agressif pour lequel la chimiothérapie était utilisée sans grand succès auparavant.  L’équipe de Gustave Roussy a été pionnière sur plusieurs études internationales majeures.

Fière de travailler dans ce service et de pouvoir mener des projets de A à Z, la cheffe de projets ne cache pas sa joie, quand, quelques mois ou années après la fin d’un essai clinique, des patients l’appellent pour donner de leurs nouvelles. Des résultats souvent prometteurs permis par le développement de nouvelles molécules et par l’avancée, à pas de géant, de la recherche clinique. 

Catégorie de la page: