Informations pratiques
Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Stades précoces transformation des cellules hématopoïétiques

Responsables:
Dr Olivier Bernard
Tél. : +33 (0)1 42 11 42 33
E-mail

Dr Virginie Penard-Lacronique
Tél. : +33 (0)1 42 11 51 17
E-mail

Pavillon de recherche 1, Niveau 2

Frise de présentation (bandeau): 
Stades précoces transformation des cellules hématopoïétiques

Equipe Stades précoces de la transformation des cellules hématopoïétiques

Les travaux de l’équipe sont consacrés à l’identification et à l’étude des mutations caractérisant les étapes précoces de la transformation des cellules hématopoïétiques. La plupart des hémopathies malignes de l’adulte surviennent à l’issue d'une phase pré-leucémique impliquant l’expansion infra-clinique de cellules souches/progénitrices hématopoïétiques anormales. Ces clones pré-leucémiques dits “fondateurs”, se caractérisent par la présence d’un nombre réduit de mutations et précèdent les clones leucémiques caractérisant la maladie. Ces mutations précoces peuvent affecter des gènes impliqués dans des fonctions cellulaires variées : transcription (tels que RUNX1, SPI1/PU.1), épissage de l'ARN (SF3B1, U2AF35), méthylation de l'ADN (TET2, DNMT3A), métabolisme intermédiaire (IDH), structure chromatinienne (SMC1A) pour exemples.

Nous étudions les conséquences fonctionnelles de mutations affectant les gènes TET2, DNMT3A, IDH et SPI1/PU.1 et leur coopération avec des anomalies génétiques survenant précocement lors de la transformation des cellules, et identifiées par des méthodes d’analyse à haut débit (RNA-seq, séquences d’exomes). Nos modèles murins et cellulaires permettent l’étude de ces mutations et servent également de modèles précliniques. Nous analysons également le rôle de la GTPase RhoA et de ses régulateurs (GEFs & GAPs) dans la division des cellules hématopoïétiques et étudions comment des mutations affectant RhoA coopèrent avec des facteurs épigénétiques dans la transformation des lymphocytes. Un groupe de l’équipe étudie de façon indépendante le génome des adénocarcinomes pulmonaires.

L’équipe est composée de 4 groupes :

Catégorie de la page: