Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

20/11/2022

Un système de reconnaissance faciale innovant en radiothérapie

La mise en place de bornes de reconnaissance faciale au sein du département de radiothérapie de Gustave Roussy permet de renforcer la sécurité, mais aussi d’optimiser l’orientation et de fluidifier le parcours de soins. Un système technologique innovant gagnant pour les patients et les équipes soignantes.

La Semaine de sécurité des patients, qui a lieu cette année du 21 au 25 novembre, est un moment fort de sensibilisation aux enjeux de qualité et de sécurité des soins. L’édition 2022 est dédiée à la déclaration et gestion des événements indésirables associés aux soins pour progresser. L’erreur d’identification d’un patient est l’un d’entre eux qui peut avoir de graves conséquences.

système de reconnaissance faciale

Treize bornes pour les bons soins au bon patient et au bon endroit

Pour renforcer la culture de sécurité des soins, le département de radiothérapie de Gustave Roussy s’est équipé d’un système de reconnaissance faciale. Cette technique qui utilise les caractéristiques biométriques permet de reconnaître automatiquement une personne sur la base de son visage pour l’authentifier ou l’identifier.   

Après l’enregistrement à l’accueil et la remise de la fiche de circulation, il suffit au patient de se placer devant la borne d’entrée du service qui détecte son visage, puis de valider sa date de naissance. Le système lui indique alors le lieu de rendez-vous précis. Une fois arrivé en salle de traitement ou dans la cabine de scanner, la personne qui reçoit les soins se soumet au même geste, rapide et sécurisé. Le système permet alors l’ouverture de son dossier, consultable par les manipulateurs radio sans risque d’erreur. Dernière étape, la vérification du nom et de la date de naissance par l’équipe sur place.

« Ce système ne remplace pas la vérification par le personnel soignant mais renforce la sécurité. Treize bornes ont été installées au sein du département pour sécuriser la prise en charge du patient et alléger le travail du secrétariat. Le système évite également les interruptions de tâches aux postes des manipulateurs radio, sources d’erreurs potentielles » explique Jessy-Carl Dongal, coordinateur Système d’information de radiothérapie. Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), les photos et données sont effacées deux mois après la fin des traitements.  

Plus hygiénique qu’un système basé sur les empreintes digitales, surtout en période de Covid, la reconnaissance faciale participe à l’identito-vigilance et a été pensée pour tous, y-compris les enfants. « Cette activité est doublement bénéfique pour les soignants, en première ligne et les patients, partenaires actifs de leurs soins et sécurité » précise Gianfranco Brusadin, Responsable de la gestion des risques et des événements indésirables de la direction de la Qualité. « Mais il n’est pas destiné à remplacer l’humain, qui aura toujours le dernier mot ».