Informations pratiques

Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

> Patients Internationaux

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

19/02/2018

1ère européenne d'une opération du rhinopharynx robot-assistée

L'utilisation de deux techniques de pointe mini-invasives, robot chirurgical Da Vinci Xi et endoscopie, a permis aux chirurgiens de Gustave Roussy de procéder à l'ablation d'une tumeur localisée dans le rhinopharynx d'un jeune homme de 28 ans. La tumeur, difficile d'accès, a pu être isolée. L'intervention par la bouche avec le robot et par le nez avec l'endoscopie a ainsi permis d'éviter une opération beaucoup plus traumatisante. Fort de son expertise, et grâce au soutien de la Fondation Philanthropia, l'Institut poursuit l'exploration de nouvelles indications en chirurgie robotique pour offrir une meilleure prise en charge à ses patients.

Le rhinopharynx est la partie supérieure du pharynx (gorge) allant de l'arrière du nez au voile du palais. Situé profondément sous la base du crâne et à proximité des artères carotides qui alimentent le cerveau en oxygène, c'est une zone "chirurgicalement sensible" qui exige ultra-précision malgré un accès difficile. Lorsqu'une tumeur s'y développe et qu'elle est localisée près du voile du palais, son exérèse avec des instruments d'endoscopie classique par la voie nasale trouve ses limites.

Chirurgie ORL assistée par robot

"En introduisant par la bouche les instruments du robot Da Vinci Xi qui possède des angles d'attaque différents des instruments d'endoscopie classique, nous avons pu retirer cette tumeur qui était située près du voile du palais sans que le patient n'ait de séquelles fonctionnelles importantes. Le robot permet également de mieux voir dans la zone opératoire avec la caméra 3D. C'est typiquement le genre de tumeur qui auparavant soit ne pouvait pas être opérée du fait de sa localisation soit pouvait l'être mais au prix de lourdes séquelles esthétiques et fonctionnelles pour les patients" explique le Dr Antoine Moya-Plana, chirurgien ORL à Gustave Roussy.

Les patients qui ne pouvaient auparavant pas bénéficier de la chirurgie étaient uniquement traités par radiothérapie. Dans d'autres cas, on utilisait la voie ouverte dite transfaciale qui consiste à ouvrir le visage en deux pour enlever la peau et les os afin d'accéder au rhinopharynx situé derrière le nez. Les séquelles opératoires étaient très lourdes et les résultats peu probants.

Une technique moins invasive qui consiste à couper le palais en deux s'est ensuite développée mais les suites opératoires sont compliquées et comportent d'importantes séquelles pour parler, manger et boire ; de plus, la cicatrisation de la bouche, processus long et complexe, décale dans le temps la radiothérapie post-opératoire. En attaquant la tumeur, d'un côté par le nez et de l'autre par la bouche en passant à travers les cordes vocales sans ouvrir le palais en deux grâce au robot chirurgical, la radiothérapie chez ce patient a pu être initiée rapidement après l'opération.

 

A propos des cancers ORL

Les cancers ORL (Oto-Rhino-Laryngologie) touchent chaque année 15 000 nouvelles personnes et provoquent 6 000 décès en France. Il s'agit du 5ème cancer en termes de fréquence en France.

La chirurgie est l'un des principaux traitements des cancers ORL. Arme efficace contre ce type de cancer, elle reste particulièrement complexe et peut entraîner des bouleversements physiques et psychologiques qui impactent la qualité de vie des patients.

 

L'essai TORS évalue la chirurgie robot-assistée en ORL

L'équipe pluridisciplinaire du comité ORL/Tête et cou de Gustave Roussy a acquis une renommée nationale et internationale dans la prise en charge globale des patients porteurs de tumeurs bénignes ou cancéreuses : diagnostic, bilan, traitement complet, rééducation et suivi. Gustave Roussy est le Centre de référence national pour les tumeurs rares ORL / tête et cou et un centre d'expertise international dans la chirurgie des tumeurs du rhinopharynx et de la base du crâne.

Promue par Gustave Roussy et coordonnée par le Dr Philippe Gorphe, TORS est une étude prospective dont l'objectif est d'évaluer la faisabilité d'une intervention robot-assistée par les voies naturelles (la bouche) pour éviter les mutilations importantes en chirurgie ORL. Cette étude n'aurait jamais pu voir le jour sans le soutien des donateurs de Gustave Roussy.

Avec l'arrivée, en novembre 2014, du robot chirurgical dernière génération Da Vinci Xi, l'Institut développe la chirurgie robotique autour de plusieurs disciplines : la chirurgie gynécologique, la chirurgie digestive, la chirurgie cervico-faciale et la chirurgie plastique et reconstructrice. Gustave Roussy a pu se doter de cette technologie de pointe grâce au soutien financier apporté par la Fondation Philanthropia, son plus grand donateur privé.