Informations pratiques

Adresse

Gustave Roussy
114, rue Édouard-Vaillant
94805 Villejuif Cedex - France

Standard

Tel : +33 (0)1 42 11 42 11

Urgences

Gustave Roussy n'assure que les urgences des patients pris en charge à l'Institut.
Urgences uniquement : +33 (0)1 42 11 50 00

> Patients Internationaux

GUSTAVE ROUSSY
1er centre de lutte contre le cancer en Europe, 3 000 professionnels mobilisés

Cancer du rein

Responsable
Dr Laurence Albiges

Contact
Tél. : +33 (0)1 42 11 54 10

Envoyer un e-mail
Frise de présentation (bandeau): 
Cancer du rein

Prise en charge du cancer du rein

Le cancer du rein est la plus fréquente des tumeurs du rein. Il s'agit le plus souvent d'un adénocarcinome (80% des cas), appelé aussi "adénocarcinome à cellules claires". D'autres tumeurs malignes du rein sont beaucoup plus rares : les tumeurs tubulopapillaires ou papillaires, les carcinomes à cellules chromophobes, les tumeurs de Bellini, etc. Pour chaque type de tumeur, le traitement est bien spécifique.

Le cancer du rein est longtemps asymptomatique (ne donne pas de signe clinique). Il peut alors être découvert par hasard au cours d'un examen d'imagerie.Le sang dans les urines (hématurie) est le principal signe d'alerte.

Il est rarement héréditaire (2% des cas). Parmi les anomalies génétiques rapportées, figurent celle du gène VHL (maladie de Von Hippel Lindau), qui est indirectement impliqué dans le contrôle de la vascularisation des tumeurs.

Concertation pluridisciplinaire

La prise en charge (diagnostic et traitement) du cancer du rein nécessite le travail conjoint de plusieurs médecins de diverses disciplines : chimiothérapeutes, chirurgiens, radiothérapeutes, radiologues, anatomo-pathologistes, en collaboration avec les médecins de ville. Chaque décision majeure est prise au cours de réunions de concertation pluridisciplinaires (RCP). Dans certains cas, la présence du patient à une réunion peut être requise.

La recherche sur le cancer du rein

De nombreuses équipes de recherche de Gustave Roussy travaillent en collaboration avec les oncologues en charge des cancers du rein, afin de mieux comprendre les mécanismes de développement des cancers, les mécanismes d'action des traitements, les phénomènes d'échappement du cancer aux traitements pour pouvoir continuer à améliorer nos traitements.

Des essais cliniques sur le cancer du rein permettent par ailleurs d’accéder à des traitements innovants, tels que les anti-angiogéniques.

Catégorie de la page: